Que ce soit dans notre vie professionnelle ou même personnelle, savoir négocier est le sésame pour réussir à obtenir (presque tout) ce que l’on souhaite. Tout le monde en rêve mais peu osent réellement s’y aventurer ! Geniorama vous donne les astuces pour devenir le roi de la négociation.

La savoir est la clé de toute bonne négociation

Le secret de tout bon négociateur est la confiance. Si vous êtes de nature réservée, pas de panique ! Pour gagner en confiance sur un sujet, il suffit tout simplement de l’étudier pour le maîtriser. Si vous connaissez votre sujet sur le bout des doigts, vous aurez alors de véritables arguments entre les mains pour mener votre négociation avec poigne. Alors si vous souhaitez prochainement acquérir une maison, étudiez sans plus attendre tous les tarifs de la zone où vous souhaitez acheter, analysez les évolutions de prix dans la région, suivez avec attention les changements de prix des biens qui vous intéressent, n’hésitez pas à interroger les agents immobiliers… En somme, devenez plus expert que les experts de l’immobilier de votre localité !

La négociation est un état d’esprit

La négociation c’est également un état d’esprit qui va au-delà de la simple négociation. Elle doit devenir un véritable automatisme s’appliquant à tous les domaines négociables de votre vie. Par exemple, si vous êtes un passionné de casinos en ligne, allez-vous choisir le premier site de casinos en ligne proposé par votre moteur de recherche pour jouer ? Ou bien allez-vous faire une étude de marché ? Selon mes informations, il paraîtrait qu’au Canada les offres sont plus intéressantes… Les Canadiens obtiennent-ils de meilleurs bonus ? Pas plus que vous si vous cherchez bien en fait ! Les bonnes affaires n’ont pas de frontières. Des plateformes proposant les meilleurs bonus des casinos en ligne ont été créées pour faciliter la vie des passionnés de jeux en ligne ! Mais cela n’existe pas que pour les jeux en ligne. Locations de voiture, prêts immobiliers, assurances, téléphonie, quasiment tous les secteurs offrent aux consommateurs des plateformes de comparaison pour trouver les meilleurs tarifs et les aider à mieux négocier leurs achats.

La première proposition est rarement la bonne

Une négociation implique forcément des concessions de la partie adverse. Sinon il ne s’agit plus d’une négociation. Essayez autant que possible de faire que ce soit votre interlocuteur qui se positionne en premier sur l’objet de la négociation. Ainsi, vous pourrez plus facilement rebondir avec  une contre-proposition. En effet, ne perdez pas de vue que le montant annoncé par le DRH lors d’une négociation salariale sera toujours la fourchette basse… De même, le prix annoncé par un vendeur dans le cadre d’une vente de véhicule sera, dans ce cas, en général, dans la fourchette haute.

Un NON peut cacher un OUI lors d’une négociation

Votre interlocuteur est réputé pour être dur en affaires ? Peu importe, vous ne le savez peut-être pas encore mais vous aussi ! La guerre de l’écoute est lancée ! Une des qualités premières d’un bon négociateur est l’écoute. Avant de parler, il va s’agir donc d’écouter attentivement pour bien comprendre son adversaire, installer un climat de confiance et être à l’affût de la moindre information qui pourra vous être utile au moment-clé de la négociation. Si votre interlocuteur émet des objections quant à votre demande, répondez-y par des questions ouvertes : « pourquoi ? comment ? pouvez-vous préciser ? », ainsi, il devra expliquer son refus. Si celui-ci n’est pas vraiment justifié, cela vous donnera une porte ouverte pour rebondir et renforcer votre argumentation. A noter que vous pourrez essuyer jusqu’à trois non ou objections dans une même conversation, ensuite il faudra capituler (pour cette fois).

Pour être bon négociateur de nombreuses techniques existent donc, mais négocier c’est surtout l’art d’oser. Oser demander une augmentation, oser baisser le prix d’un bien convoité, oser exprimer son point. Et vous, êtes-vous prêt à oser négocier ?

Noter cet article