En tant que propriétaire d’une usine industrielle et employeur, vous avez l’obligation d’assurer la sécurité des employés qui travaillent dans votre entreprise, mais vous êtes aussi responsable de la sécurité de l’ensemble du site. En effet, dans une usine, le travail en hauteur est permanent et expose les employés à des risques élevés de chute. D’ailleurs, la chute de personnes ou de matériels est l’une des principales causes d’accidents et de décès dans ce secteur. C’est la raison pour laquelle la mise en place d’un dispositif de protection est obligatoire afin de réduire au maximum les risques d’accident et protéger la vie des ouvriers dans l’usine ou dans les bâtiments industriels.

Quels sont les risques du travail en hauteur ?

Dans les usines, le travail en hauteur présente un risque majeur pour tous les employés qui y travaillent. Effectivement, les risques de chute sont réels pour les ouvriers, mais également les chutes de débris, d’objets au sein des bâtiments industriels. De fait, toute négligence en termes d’équipement de sécurité dans cet environnement peut engendrer de lourdes conséquences d’un point de vue juridique.

Dans le secteur industriel, où les ouvriers travaillent à des hauteurs considérables en manipulant des équipements lourds et dangereux, les risques de chute sont multiples et causent généralement de graves dommages et accidents.

Parmi les dangers auxquels ces professionnels de l’industrie sont exposés en l’absence de systèmes de sécurité adéquats, on peut citer les blessures, les fractures ou des traumatismes conduisant parfois à la mort. Pourtant, tous ces accidents peuvent être évités en utilisant un filet de protection ou d’autres dispositifs de sécurité. En tant que propriétaire ou dirigeant d’une usine industrielle, vous avez l’obligation de respecter les normes et réglementations en vigueur sur le travail en hauteur. Les règles sont très strictes en raison des dangers auxquels sont exposés les employés dans ce type de milieu. D’après la loi, les employeurs sont tenus d’évaluer les risques et de mettre en place les mesures de sécurité nécessaires.

Ainsi, lorsque les ouvriers doivent réaliser des tâches à une hauteur comprise entre 3 et 7,5m au-dessus du sol, le chef d’usine est obligé d’élaborer un plan de protection fiable contre les chutes. C’est aussi le cas pour protéger des équipements dangereux tels que les cuves, les machines, etc.

Si vous cherchez à sécuriser votre usine, il existe divers types de systèmes de sécurité dont vous pouvez vous servir. Les filets de sécurité et les garde-corps sont très efficaces dans la prévention des chutes. Vous pouvez également utiliser des tapis antidérapants pour éviter les glissades pouvant conduire à une chute. Veillez à ce que tous les dispositifs dont vous vous servez répondent aux normes de sécurité en vigueur.

sécuriser les locaux industriels

Protection contre les chutes dans le milieu industriel : utilisez le filet de protection

Dans le secteur de l’industrie, mais également dans d’autres domaines comme celui du BTP, l’usage des filets de sécurité est indispensable pour que les ouvriers puissent travailler en toute sécurité et en sérénité. Cet équipement n’empêche pas les chutes, mais limite leurs effets (blessures graves, handicap, arrêt définitif de travail, etc.).

Le filet de protection est donc un dispositif de sécurité collectif qui est utilisé pour protéger les travailleurs contre les risques de chutes, mais également pour limiter les nuisances qui sont relatives aux travaux telles que les chutes de débris, d’objets dangereux, etc. Ces filets de protection sont généralement fabriqués avec du polyamide ou du polypropylène. Sachez que ce matériel se décline sous plusieurs formes. Sur le marché, on retrouve donc des filets de protection classiques, les modèles anti-chutes en maille ou pare-gravats pour les échafaudages. Ces équipements sont proposés dans des dimensions standard ou sur mesure, ainsi que dans plusieurs tailles, en fonction des besoins et des particularités de l’usine.

En général, ce sont les filets anti-chute horizontaux qui sont utilisés, parce qu’ils peuvent couvrir une grande surface. Pour faire le choix de ces dispositifs de sécurité, vous devez respecter les différentes normes sur les filets de protection. Il est important de garder à l’esprit que le choix du filet est capital, dans la mesure où la vie des employés est en jeu. Par conséquent, ils doivent répondre à des normes bien définies, telles que les normes NF EN 1263-1, NF EN 1263-2 et ISO 1806. Elles assurent la résistance du filet de sécurité. Outre un choix réussi, il est également important de bien installer le dispositif de protection.

Pour la mise en place d’un filet de sécurité, faites appel à un professionnel ayant reçu une formation particulière dans ce domaine, car la pose de ce type de système doit respecter certaines normes. Il s’agit entre autres du respect d’une distance de 2,50 m entre les structures porteuses, un espace minimal de 3 à 5 m sous le dispositif pour permettre aux ouvriers de se déplacer facilement, l’usage de cordages d’attaches, de boucles et de mousquetons de sécurité, etc.

Par ailleurs, sachez que les filets de protection doivent faire l’objet d’un contrôle régulier afin de garantir leur résistance. C’est le chef d’usine qui doit vérifier ou faire vérifier l’état des filets, leur tension, les fixations et les points d’accrochage au moins une fois par semaine.

Le remplacement d’un filet de sécurité s’impose lorsque celui-ci présente des signes de faiblesse : ralingue rompue, usure apparente des cordes d’accrochage, maille défectueuse, faible résistance au moment du contrôle, etc.

filets de protection pour entreprises

Comment choisir un filet de sécurité ?

Afin de garantir une protection optimale à vos ouvriers, vous devez bien choisir le filet de protection. Pour ce faire, plusieurs critères doivent être pris en compte, à savoir la matière, le diamètre, le grammage, la composition, la forme et les dimensions de la maille.

Les mailles des filets de protection se déclinent sous différentes formes (carrée, losange, triangulaire et rectangulaire). Chaque forme présente des spécificités. La maille rectangulaire par exemple se distingue par sa robustesse. Elle est généralement utilisée dans la fabrication de filets pare-gravats qui servent à protéger les ouvriers de la chute de débris, d’objets ou de poussières.

Quant à la maille triangulaire, elle est généralement utilisée pour la fabrication de filets micro-mailles et équipe également les filets pare-gravats. Enfin, les mailles de forme carrée sont utilisées pour la fabrication des filets anti-chutes.

Voir d'autres news