S’il est un secteur dont on n’imagine pas toujours l’impact en matière d’innovation, c’est bien les imprimantes. Outil bureautique de base depuis les années 90, elle accomplit aujourd’hui une véritable petite innovation en matière technique.

Fiber et Harp, les imprimantes 3D qui font le buzz

Très récemment dévoilées au public, ces deux modèles d’imprimantes 3D présentent, chacune, des spécificités qui font d’elles des petites révolutions dans leur domaine.

Fiber, dévoilée par le leader en la matière, Desktop Metal, est une imprimante conçue pour n’importe quel environnement de bureau, capable de produire des pièces en matériaux composites, à la fois légères, solides et résistantes la chaleur.

Selon son concepteur, elle réaliserait des pièces deux fois plus résistantes que l’acier, cinq fois moins lourdes et résistant à une température de 250°. Le tout en intégrant un large choix de matériaux compatibles.

De quoi démultiplier ses domaines d’application : automobile, électronique, santé… il n’y a que l’embarras du choix.

Mais en matière de productivité et d’innovation, Harp n’a pas à rougir. Fruit du travail de chercheurs américains de l’université Northwestern, elle combine grandes dimensions et vitesse de production. Une alliance qui était, jusqu’ici, difficile à tenir.

Encore au stade du prototype, Harp a été dévoilée le 18 octobre et, du haut de ses quatre mètres de hauteur, elle promet de pouvoir imprimer cinquante centimètres par heure. De quoi amplement justifier son acronyme qui signifie impression rapide grande surface.

Imprimantes photo portables : des petites qui font aussi bien que les grandes.

L’innovation technologique en matière d’imprimantes n’est pas limitée au secteur de l’industrie. Pour preuve, le marché des imprimantes photo portables est en pleine expansion, avec des modèles aux capacités toujours plus développées, comme le montre cet article.

Des imprimantes compactes, portables, connectées, compatibles sur smartphone que tablette, et qui offrent une qualité d’impression très appréciable. Qui aurait pu imaginer, il y a seulement quelques années, pouvoir transporter son imprimante dans sa poche ?

L’imprimante photo portable est l’exemple type de la technologie accessible au grand public, puisque, dotées de multiples fonctionnalités, il en existe différents modèles à la portée de toutes les bourses. Il faudra d’ailleurs veiller à bien faire son choix, en fonction des compatibilités (cartouches, papier), de la qualité et des fonctionnalités offertes. Reste qu’avec la qualité sans cesse grandissante des photographies prises par nos smartphones, nous avons avec ces imprimantes la possibilité de nous transformer en véritable labo photo mobile.

Pour ne pas être en reste, le fabricant Polaroid a même dévoilé son Polaroid Lab, qui permet littéralement de développer ses photos en mode polaroid, depuis son téléphone portable.

L’impression 3D est, elle-aussi, déjà accessible aux particuliers. En dépit d’un coût encore conséquent (comptez de 300 à 1500€), ils sont de plus en plus nombreux, depuis 2018, à sauter le pas pour s’équiper. Décoration, bijoux, accessoires, pièces automobiles, pour un usage privé ou professionnel, chacun y trouve son compte. De quoi démontrer que la petite révolution des imprimantes s’applique partout.

Voir d'autres news