Les entreprises sont généralement ciblées par les cambrioleurs parce qu’elles possèdent de nombreux objets de valeurs et des données sensibles dans leurs locaux. Pour éviter d’être victime de vol, ou d’espionnage industriel, une société doit donc renforcer la sécurité de ses installations. Pour cela, un simple système d’alarme ne suffit pas. Découvrez dans cet article quelques méthodes pratiques et efficaces pour sécuriser les locaux de votre société.

Réaliser un audit de sécurité

Les besoins en matière de sécurité diffèrent d’une entreprise à une autre. De plus, pour ce qui est des réglementations relatives aux mesures de sécurité, des changements s’opèrent chaque année. L’audit de sécurité physique sert donc à vérifier si le système de sécurité de votre entreprise permet de protéger efficacement les personnes et les biens en cas de cambriolage ou d’incendie. Lors d’un audit, le professionnel vérifie également si les installations de sécurité sont conformes aux réglementations en vigueur. En d’autres termes, il identifie les faiblesses de votre dispositif sécuritaire afin que vous puissiez entreprendre des actions de renforcement efficaces.

Les éléments qui sont généralement inspectés durant un audit de sécurité physique sont :

  • Les installations de sécurité ;
  • Le dispositif de gardiennage ;
  • La main courante agent de sécurité ;
  • Les procédures de sécurité en vigueur.

Les résultats obtenus par l’expert lui permettront de tirer des conclusions et de vous proposer des solutions comme le recours à une équipe cynophile ou l’ajout de nouvelles cloisons de sécurité.

La vidéosurveillance, une solution pratique et sur mesure

vidéosurveillance entreprise

La vidéosurveillance consiste à mettre en place un système de caméras pour la surveillance (en direct ou en différé) d’un espace public ou privé. La transmission des images se fait via Internet. C’est une solution relativement peu coûteuse et adaptée à toutes les entreprises. Pour mettre en place un dispositif de vidéosurveillance dans vos locaux, vous pouvez choisir d’enregistrer les images sur un serveur NAS (serveur de stockage en réseau) ou sur un serveur dédié. La dernière solution est très pratique surtout pour les grandes entreprises qui ont plusieurs sites à sécuriser. Elle est également plus coûteuse. Pour bénéficier d’un service de qualité, il faudra trouver une entreprise de vidéosurveillance qui a de l’expérience dans le domaine.

Quel type de caméra choisir ?

Pour une surveillance efficace de vos locaux professionnels, vous devez utiliser des caméras adaptées aux besoins spécifiques de votre entreprise. Par exemple, si vous ne prévoyez pas d’affecter une équipe au visionnage permanent des images, vous pouvez opter pour des caméras qui possèdent des capteurs de mouvement. Ces types de caméras peuvent être configurés de manière à ce que l’enregistrement ne s’active que lorsqu’il y a du mouvement. C’est aussi une solution qui permet de réduire la taille des données à enregistrer.

Selon vos préférences, vous pouvez aussi choisir entre une caméra d’espionnage (qui peut être camouflée) et une caméra PTZ (Pan-Tilt-Zoom) qui peut faire une surveillance à 360 degrés aux alentours.

Quelles sont les réglementations à respecter ?

Avant d’installer un système de vidéosurveillance dans vos locaux, vous devez faire une déclaration auprès de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). Toutes les caméras doivent être déclarées et la surveillance ne doit pas porter atteinte à la vie privée de vos salariés. Dans le cas contraire, les images enregistrées ne peuvent pas servir de preuve lors d’une procédure judiciaire. De plus, cela vous expose à de lourdes sanctions pénales (1 an de prison et 45 000 euros d’amende si vous êtes coupable d’une atteinte volontaire à la vie privée d’autrui).

Protéger vos bureaux grâce à la télésurveillance

La télésurveillance consiste à confier la surveillance de vos locaux à un prestataire externe qui en a les compétences. Ce dernier se charge de mettre en place des dispositifs de sécurité conformément à un cahier des charges et coordonne les interventions en cas de cambriolage ou d’incendie. En général, un dispositif de télésurveillance est composé de :

  • Détecteurs de mouvement ;
  • Systèmes d’alarme avec transmetteur téléphonique ;
  • Caméras de surveillance.

Ici, contrairement à la vidéosurveillance permanente, les caméras ne sont activées que lorsque les détecteurs perçoivent un mouvement anormal. Des photos en rafale et une séquence vidéo sont immédiatement envoyées au centre de télésurveillance pour une prise en charge rapide par un opérateur. Ce dernier visualisera en direct le site pour identifier clairement ce qui se passe. Il procédera également à une vérification vocale au moyen de l’interphone intégré au système d’alarme. Lorsque le doute est levé et qu’il ne s’agit pas d’une fausse alerte, une équipe d’intervention sera dépêchée sur les lieux.

En dehors de l’achat des équipements de sécurité, l’abonnement à un service de télésurveillance peut coûter entre 50 et 500 euros le mois. Tout dépend des missions que vous confiez à votre prestataire.

Assurer la sécurité des employés avec un dispositif de contrôle d’accès

badge d'accès sécurité

Les dispositifs de contrôle d’accès sont importants pour la sécurisation des locaux d’une entreprise. Ils permettent de contrôler les entrées et les sorties au niveau des espaces sécurisés afin d’éviter les intrusions. Grâce à ces systèmes, vous pouvez également créer des zones à accès réservé à l’intérieur de vos locaux pour cloisonner des projets en cours de développement. Cela permet d’éviter l’espionnage industriel et d’autres problèmes sécuritaires.

Avec l’évolution des nouvelles technologies, on distingue aujourd’hui plusieurs moyens de contrôle d’accès (lecteur de badge, lecteur biométrique, clavier à code, cylindre électronique, portier vidéo…).

Certains systèmes plus ou moins complexes peuvent combiner plusieurs de ces solutions d’autorisation d’accès. Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, l’installation d’un équipement moderne de contrôle d’accès n’est pas très coûteuse. Cependant, si vous optez pour le contrôle d’accès biométrique, il faudra respecter les lois relatives à la protection des données personnelles.

À défaut d’installer un système moderne de contrôle d’accès, vous pouvez faire appel aux services d’un agent de sécurité pour remplir cette fonction. Il s’occupera de vérifier les badges des usagers et d’enregistrer les nouveaux visiteurs à l’entrée de l’entreprise. Il peut également intervenir en cas de débordement à l’intérieur du local professionnel.

Il est évident que sécuriser des locaux professionnels est indispensable pour protéger les personnes et les biens. Pour y arriver efficacement, les entreprises peuvent opter pour des solutions innovantes telles que la vidéosurveillance ou la télésurveillance. Les dispositifs de contrôle d’accès sont également très pratiques dans de nombreuses situations selon votre secteur d’activité.

Voir d'autres news