Recrutement de stagiaires : qu'est-ce qu'une entreprise peut en attendre ?
Source : TierneyMJ / Shutterstock.com

Un stagiaire est un jeune étudiant en cours de cursus ou bien aux termes de ces études. Il dispose d’une compétence liée à sa formation pédagogique qu’il doit maintenant prouver. Le recrutement de stagiaire apporte une plus-value à votre entreprise avec ses acquis et ses envies de se confronter au monde du travail. Sa capacité d’écoute lui permet de prendre en considération les conseils que vous lui prodiguerez et facilite son imprégnation dans votre entreprise.

Comment prendre un stagiaire en entreprise ?

Source : goodluz / Shutterstock.com

Embaucher un stagiaire se fait suivant des procédures simples, mais doit respecter les réglementations en vigueur. Ainsi, seuls les jeunes étudiants peuvent être recrutés en tant que stagiaire.

La convention de stage

Une entreprise qui recrute un stagiaire n’a pas besoin d’établir un contrat de travail. En effet, il ne peut être considéré comme un salarié. Les formes d’engagement qui régissent les relations entre l’entreprise et le stagiaire sont prescrites dans le contrat tripartite.

Cette convention de stage est cosignée par l’établissement d’enseignement où le stagiaire effectue ses études, l’entreprise d’accueil et le concerné. Cet engagement est élaboré par l’université ou l’institut de formation qui la transmet ensuite à l’entreprise pour signature.

La convention doit contenir les points essentiels à respecter par chaque partie pendant la durée du stage. Les objectifs de cette pratique en entreprise doivent être en conformité avec le cursus pédagogique du stagiaire. De plus, ils déterminent les activités qu’il doit mener dans l’entreprise. La durée du stage ainsi que les horaires de travail indiquant la présence du stagiaire dans les locaux sont à préciser dans la convention.

Toutefois, la durée du stage ne doit pas aller au-delà de six mois. Les modalités d’accompagnement du stagiaire pendant l’exercice de ses activités ainsi que les principes d’évaluation du stage effectué doivent être clairement mentionnés. Les avantages octroyés au stagiaire sont à indiquer, entre autres les frais remboursables et la restauration.

La gratification au-delà de 2 mois de présence

L’entreprise qui recrute un stagiaire ne le soumet pas à un contrat de travail, mais à une convention de stage. De ce fait, le stagiaire ne perçoit aucune rémunération et n’a pas de bulletin de paie.

Si le stage dure moins de deux mois, le stagiaire peut éventuellement être payé. Mais s’il dure plus longtemps l’entreprise est obligée de le rémunérer. Le versement s’effectue mensuellement.

Le calcul du montant de la gratification se base sur une prévision des heures de travail effectives par mois. Les prévisions de congés payés à octroyer par l’entreprise au stagiaire doivent être aussi tenues en compte dans ce calcul.

Une convention de charge détermine le montant à allouer. Pour bénéficier de la gratification minimum, le stagiaire doit atteindre un seuil de présence correspondant au plafond horaire fixé par la Sécurité sociale.

Recruter un stagiaire : les avantages

Recruter un stagiaire : les avantages
Source : fizkes / Shutterstock.com

L’embauche d’un stagiaire présente des avantages non négligeables pour un entrepreneur. En effet, outre la facilité des formalités à réaliser, les coûts sont moindres par rapport à l’engagement d’un salarié. De par ses compétences et sa vision externe, le stagiaire peut aussi amener un surplus positif dans l’environnement de l’entreprise.

Répondre à un besoin

Votre entreprise recrute un stagiaire pour accomplir une mission bien définie. Ce recrutement présente beaucoup d’avantages, dont la simplicité des procédures et aussi la gratification assez modeste du stagiaire. Mais le plus important, c’est qu’il répond à un besoin ressenti au sein de l’entreprise.

Dans la convention de stage, cette nécessité est bien stipulée selon la description succincte de la mission que vous lui confierez. Le stagiaire doit donc veiller à respecter scrupuleusement les termes de cette mission pour satisfaire vos exigences.

D’un autre côté, il dispose d’une bonne capacité d’écoute et réactivité par rapport aux instructions et conseils prodigués par les collaborateurs. Il est ainsi en mesure de répondre aux attentes selon les exigences exprimés par l’entreprise en complémentarité avec toute l’équipe.

Tester un éventuel futur collaborateur

Le recrutement d’un employé disposant d’un profil idéal se présente comme une tâche assez fastidieuse pour une entreprise. Vous devez procéder à des annonces sous différentes formes de publication, sélectionner les offres et passer les entretiens. Les résultats peuvent s’avérer non satisfaisants au final.

L’embauche d’un stagiaire est une option favorable pour trouver un collaborateur qui évoluera dans le temps. Par ailleurs, il saura répondre aux exigences de l’entreprise au moment propice.

Au fur et à mesure qu’il accomplira sa mission, vous pouvez évaluer ses compétences et améliorer ses capacités par le biais d’un appui-conseil rapproché. Le recrutement de stagiaire permet aussi d’assurer la mise à disponibilité de main-d’œuvre qui assurera la relève au sein de votre société.

Le stagiaire apporte un point de vue neuf sur vos projets

Le stagiaire est un jeune étudiant qui dispose de connaissances et d’autant plus de compétences dues à son cursus pédagogique. D’un autre côté, une entreprise peut être confinée dans ses structures et ne dispose pas d’ouverture vers l’extérieur. Elle se satisfait d’une routine quotidienne qui ne lui permet pas de se développer. Le recrutement de stagiaire se révèle être une solution adaptée pour se dégager de ce contexte freinant l’évolution de l’entreprise.

Le stagiaire procure un nouvel essor à l’entreprise grâce à une vision externe sur les pratiques adoptées. La société peut donc profiter de ce vent de fraîcheur de par des suggestions qu’il apporte pour réorganiser son fonctionnement. Toujours au courant des dernières innovations concernant les nouvelles technologies, il offre à l’entreprise l’opportunité de s’aligner face aux concurrents dans son secteur d’activités.

Recruter un stagiaire : ce à quoi il faut faire attention

Recruter un stagiaire : ce à quoi il faut faire attention
Source : fizkes / Shutterstock.com

Un stagiaire dispose d’un statut d’étudiant. Il n’a pas encore franchi le cap pour totalement intégrer le monde compliqué du marché de travail. Par ailleurs, il ne dispose pas d’assez d’expériences pour affronter les aléas dans la vie d’une entreprise. Ce contexte limite les avantages liés à son recrutement.

Une motivation parfois changeante

Un stagiaire nouvellement recruté par une entreprise dispose d’une propension à bien accomplir la mission qui lui est confiée. Ses connaissances constituent le bagage qu’il amène pour l’exercice de ses activités.

Les perspectives d’un perfectionnement de ses acquis par leur mise en pratique constituent la motivation de base pour le stagiaire. Il peut aussi être animé par le désir de compléter ses expériences dans le secteur d’activité qui lui est dévolu.

Toutefois, ces motivations peuvent s’estomper pour différentes raisons. En effet, la perception d’une gratification de montant assez modeste ne constitue pas une source d’encouragement évidente pour le stagiaire. Un manque de confiance de la part des dirigeants de l’entreprise peut aussi le décourager. Ceci peut se manifester par l’affectation des tâches secondaires de façon itérative au stagiaire. Ce dernier ne trouvera plus d’intérêt dans son travail, car il ne ressentira pas d’évolution de son côté.

Sachez communiquer en interne avec vos équipes pour encourager ce jeune homme ou cette jeune femme.

Une disponibilité opérationnelle pas immédiate

Un stagiaire dispose d’un statut d’étudiant, donc il n’est pas encore habitué au contexte de la vie professionnelle. En intégrant une entreprise pour effectuer un stage, les arcanes des démarches, procédures et système de fonctionnement de celle-ci lui sont inconnus. Par ailleurs, pour accomplir la mission qui lui a été attribuée, il lui manque également la maîtrise des outils mis à sa disposition. Il ne peut compter que sur les théories acquises pendant les cours. En d’autres termes, il n’est pas entièrement opérationnel.

Face à cette situation, l’entreprise doit fournir une formation au stagiaire pour développer ses aptitudes à exercer les activités qui lui ont été confiées. Cela nécessite du temps et du personnel encadrant, chose qui fait défaut à l’entreprise. L’étudiant doit donc fournir lui-même le maximum d’effort pour qu’il soit opérationnel dans les meilleurs délais.

Voir d'autres news