L’importance de l’étude de faisabilité en gestion de projet

Du cadrage à la clôture, un projet requiert des fonds, des équipements et du personnel. Il est donc important d’effectuer une étude de faisabilité avant d’y allouer des ressources financières, humaines et matérielles. L’objectif est de déterminer si l’initiative peut être réalisée et réussie par l’entreprise. Autrement dit, le projet est-il techniquement possible, financièrement viable et éventuellement rentable ? 

Quand faut-il réaliser une étude de faisabilité ?

Le cycle de vie d’un projet est généralement divisé en quatre phases : cadrage, conception et planification, réalisation, puis clôture. La première étape inclut l’étude de faisabilité en gestion de projet. Vous pouvez également rencontrer divers modèles personnalisés en la matière. Il s’agit néanmoins du découpage le plus répandu dans les outils de la gestion de projet.

En tout cas, l’étude de faisabilité s’effectue durant les premières phases du projet. Elle doit être réalisée avant d’entamer le travail. L’analyse commence, en revanche, après la présentation et la validation de l’initiative. En fonction du projet, vous pouvez aussi l’accompagner d’une évaluation des risques et d’une analyse SWOT (strengths, weaknesses, opportunities and threats). 

Avec l’étude de faisabilité, vous confirmerez l’existence d’opportunités commerciales avant de lancer l’opération. Vous aurez par ailleurs la possibilité d’améliorer votre stratégie d’affaires. De plus, vous pourrez évaluer les atouts et les points faibles du projet avec cette démarche. L’étude permettra également de détailler et d’expliquer votre décision, si vous refusez de poursuivre un projet non faisable. 

Cela dit, l’analyse de faisabilité n’est pas toujours requise, notamment sur les projets simples ou reconnus comme réalisables. Elle est aussi superflue, si vous avez déjà piloté une initiative similaire. Il en est de même, si vous disposez d’une étude récente traitant d’un modèle proche. Enfin, vous pouvez vous passer de cette analyse sur les projets ayant déjà fait leurs preuves chez vos concurrents. 

Quand faut-il réaliser une étude de faisabilité ?
NicoElNino/ Shutterstock

Qui peut la réaliser ?

De nombreuses entreprises disposent d’un service chargé d’organiser chaque étude de faisabilité en gestion de projet. Il s’agit du PMO (Project Management Office) ou bureau de gestion de projet. Vous pouvez aussi mener vous-même l’étude de faisabilité. Effectivement, ce type d’opération reste dans le champ de compétences de la gestion de projet. Cette décision augmentera toutefois votre charge de travail. 

Si votre établissement possède un PMO, adressez-vous à ce département en priorité pour commander une étude de faisabilité. Vous devrez ensuite travailler en étroite collaboration avec l’équipe du bureau pour réaliser cette analyse. En cas de refus, vous pouvez également recourir à un consultant indépendant. Il faudra cependant demander l’accord de la direction pour éviter les problèmes de confidentialité. 

Certaines agences proposent des prestations d’étude de faisabilité en parallèle avec leurs différentes formules d’analyse de marché. Cette alternative peut aussi être adaptée à votre situation. Ainsi, vous pourrez bénéficier de l’aide de professionnels spécialisés. Vous serez par ailleurs déchargé de cette tâche chronophage souvent survolée dans une formation certifiante en gestion de projet.

Dans tous les cas, vous devrez rester à la disposition du spécialiste effectuant l’étude de faisabilité. L’analyste aura effectivement besoin d’informations concernant votre initiative. De plus, vous pourrez commencer à évaluer la situation en participant activement à la réalisation de cette étude. Ce type d’actions peut aussi être confié aux équipes techniques, commerciales, financières ou juridiques en fonction de l’organisation de l’entreprise.

Qui peut la réaliser ?
fizkes / Shutterstock

Comment faire une étude de faisabilité de projet ?

L’étude de faisabilité en gestion de projet couvre quatre axes principaux, à savoir les parties techniques, financières, commerciales et opérationnelles. Ces facteurs sont parfois traités séparément dans différents travaux. Cela dit, ces divers aspects sont souvent abordés dans une seule étude pour avoir une vision globale du projet. Vous pourrez ainsi apprécier la faisabilité de l’opération. 

Dans l’ensemble, la réalisation de l’étude de faisabilité est facilitée par une démarche et une présentation structurée. Les plans d’action privilégient par ailleurs un certain formalisme pour aider les parties prenantes à se focaliser sur l’objectif. Il faudra effectivement trancher concernant le lancement, la suspension ou l’abandon définitif de ce projet. Avant de décider, vous devrez toutefois :

  • Réaliser une étude préliminaire de l’initiative ;
  • Analyser la faisabilité financière du projet ;
  • Mener une étude de marché sur le segment concerné ;
  • Analyser la faisabilité sur le plan technique et opérationnel ;
  • Chercher des failles et explorer les solutions envisageables.

À l’instar des KPI de la gestion de projet, l’étude de faisabilité est seulement un outil d’aide à la décision. Il revient aux parties concernées de trancher concernant le futur du projet. Vous ne devez pas perdre de vue ce principe. En effet, les résultats de l’analyse sont parfois peu évidents. Il faudra dans ce cas s’adapter à la situation en tenant compte de toutes les informations disponibles. 

Comment faire une étude de faisabilité de projet ?
wee dezign / Shutterstock

Comment faire une étude de faisabilité technique ?

L’étude de faisabilité technique consiste à confronter les besoins du projet avec les ressources matérielles disponibles. Elle permettra de savoir, si vous possédez des équipements adaptés et suffisants pour réaliser l’opération envisagée. Vous devez aussi considérer les compétences techniques de vos collaborateurs, pour déterminer si les objectifs sont réalistes. 

Concrètement, vous avez besoin de faire un état de toutes les ressources techniques accessibles à l’entreprise. Ce bilan englobe notamment le matériel, le personnel, les prestataires et autres sous-traitants. D’autre part, vous devez identifier clairement les besoins liés aux spécifications techniques du projet. Il suffit ensuite de vérifier si vos moyens conviennent au projet. Dans le cas contraire, êtes-vous disposé à investir pour combler cette lacune ?

Comment faire une étude de faisabilité économique ?

L’étude de la faisabilité économique du projet vérifie s’il est capable de financer son développement durant son cycle de vie. Si c’est le cas, le projet est financièrement viable. Dans le cas contraire, il expose l’entreprise à des risques économiques non négligeables dans son état actuel. Vous devrez donc revoir les contours du projet ou reconsidérer son existence. 

Cette étude se base entre autres sur le rapport coûts-avantages des opérations. L’analyse compare aussi les calculs prévisionnels des risques financiers et du ROI (retour sur investissement). En définitive, l’objectif est d’évaluer le potentiel économique du projet. Il est par ailleurs indispensable de tenir compte des projections de ventes sur les activités commerciales. Toutefois, vous devez rester méthodique pour éviter les estimations peu réalistes. 

Image de couverture fizkes/ Shutterstock

Nos articles