Qu’est-ce que COM Surrogate et que faire ?
Source : Pixabay

Il arrive que plusieurs processus « COM Surrogate » s’exécutent sur votre PC quand vous ouvrez le gestionnaire de tâches. Ils sont connus sous le nom de fichier « dllhost.exe ». Il s’agit de processus qui font partie du système d’exploitation Windows. Vous pouvez les rencontrer sur Windows 10, 8, 7 ou même sur les versions plus anciennes. Mais en quoi consistent-ils concrètement et que faire avec ?

Qu’est-ce que « COM Surrogate » ?

Qu’est-ce que “COM Surrogate” ?
Photo de cottonbro provenant de Pexels

COM est l’acronyme du mot anglais Component Object Model. Cette interface a été développée par Microsoft en 1993. Le but étant que les développeurs puissent exploiter le système et créer des « objets COM ». La connexion avec d’autres applications devient ainsi possible en utilisant différents langages de programmation. Plusieurs programmes peuvent alors présenter une fonctionnalité identique s’ils ressemblent aux fichiers EXE.

Un objet COM est utilisé par le gestionnaire de fichiers Windows pour créer des images miniatures quand un dossier est ouvert. Il se chargera de les traiter, ainsi que les vidéos et autres types de dossiers afin de créer des vignettes. 

Toutefois, il arrive qu’un objet COM rencontre des problèmes. Son processus hôte, c’est-à-dire l’explorateur Windows, peut s’arrêter lorsque celui-ci se plante. 

D’où l’intérêt de l’introduction du processus COM Surrogate. Ce dernier peut exécuter un objet COM, sans impacter le processus hôte en cas de blocage. 

Chaque fois que des images ou fichiers doivent être générés par l’explorateur, le processus COM Surrogate démarre. Ce dernier utilise un objet COM qui régénère à son tour des miniatures d’images et de fichiers. En cas de bug, seul le processus COM Surrogate crashe et l’explorateur Windows n’est pas impacté.

Vous trouverez COM Surrogate dans le gestionnaire des tâches, sous le nom « dllhost.exe ». Vous l’aurez compris, les objets COM contenus dans le processus sont présentés sous forme de fichiers .dll.

Est-ce que COM Surrogate peut être désinstallé ?

Est-ce que COM Surrogate peut être désinstallé ?
Source : Pixabay

La réponse est non. Il s’agit d’un élément dont Windows et une série de logiciels ont besoin pour fonctionner correctement. Ce processus permet également la gestion des librairies dynamiques (DLL) dont les objets COM sont la base. 

Soyez toutefois vigilant, car dllhost.exe peut causer une saturation CPU ou mémoire. Dans ce cas, il est indispensable de procéder à une vérification du logiciel qui l’utilise. En effet, même les virus et les trojans peuvent s’en servir. Vous pouvez vous aider de l’outil de Microsoft’s Process Explorer pour vous assurer que ce n’est pas le cas. 

S’agit-il d’un virus ?

S’agit-il d’un virus ?
Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels

COM Surrogate n’est pas un virus. Ce programme fait partie intégrante de Windows. Cependant, s’il est utilisé à mauvais escient, il peut causer des problèmes. En effet, des applications corrompues ou des logiciels malveillants peuvent se trouver à l’origine de surcharge de CPU ou de la mémoire RAM. C’est le cas par exemple du malware Trojan.Poweliks qui est capable de se servir de dllhost.exe pour l’exécution de certaines tâches. 

Il existe donc deux hypothèses quant à l’origine de cette utilisation à mauvais escient du programme COM Surrogate. Il peut s’agir soit d’une application corrompue, soit de fichiers système de Windows malveillants. 

Plusieurs éléments sont englobés dans le terme « application », à savoir :

  • Les virus : il s’agit essentiellement des adwares ;
  • Deux antivirus installés simultanément comme McAfee Security Scan et AVG WebTune. Parfois, ils sont préinstallés à l’achat ;
  • Plusieurs programmes non utilisés tels que les logiciels de nettoyage : Glary Utilities, IOBit, etc. ; 
  • D’autres applications comme les logiciels de conversion vidéo ou de personnalisation de fenêtres, pack de codecs, etc. ;
  • Un dossier sur le bureau pouvant occasionner  la lenteur et le crash explorer sur Windows 10. 

Si vous êtes confronté à l’une de ces sources de problème, il est impératif d’effectuer un nettoyage de Windows. Pour ce faire, il importe de désinstaller l’application non désirée en vous rendant dans le panneau de configuration. Il suffit de faire un double clic sur le programme à désinstaller. Généralement, c’est une application récemment installée qui est la source du problème. Sinon, vous avez aussi la possibilité de restaurer le système. 

Voir d'autres news