La démocratisation d’internet a grandement facilité l’émergence et le développement de nombreuses entreprises. Elle a malheureusement aussi favorisé la multiplication des cyberattaques. Ces dernières prennent une ampleur galopante et constituent une menace colossale pour les diverses activités des sociétés.

De nos jours, les cyberattaques sont susceptibles d’affecter toutes les entreprises, et en particulier les PME. Malheureusement, peu d’entre elles sont véritablement préparées et armées pour une riposte adéquate. Voulez-vous mieux vous protéger ? Nous vous expliquons dans cet article les signes d’une cyberattaque, les procédures à suivre et les mesures préventives nécessaires.

Entreprises : les manifestations d’une cyberattaque

Les cyberattaques sont des tentatives offensives malveillantes visant à voler, endommager, détruire des données sensibles d’une entreprise ou perturber ses infrastructures opérationnelles. Si votre société n’a jamais été victime d’une attaque, il ne sera pas étonnant que vous n’en connaissiez pas les signes.

Or, c’est une véritable course contre la montre qui s’installe en cas d’attaque. La connaissance de ces signes est alors très importante. Les signes suivants vous aideront à identifier une cyberattaque :

  • votre antivirus vous inonde d’alertes ;
  • vous n’avez plus de contrôle sur vos machines ou votre réseau ;
  • votre messagerie est envahie de spams ;
  • vous êtes dans l’impossibilité d’envoyer des mails ;
  • vous ne pouvez plus accéder au site de votre organisation ;
  • vous êtes victime d’un chantage ;
  • vos données confidentielles apparaissent en accès libre sur internet.

Un de ces signes doit vous alerter sur la très probable attaque dont vous êtes victime. Dès ce moment, vous devez informer vos experts en cybersécurité, si vous en disposez dans votre entreprise. Si votre entreprise n’est pas outillée pour la tâche, pensez à la sous-traitance informatique pour que des experts puissent poser un diagnostic fiable et vous accompagner notamment pour la maintenance informatique, la gestion des bases de données, le middleware…

cyberattaque entreprise

La sous-traitance informatique consiste à déléguer la gestion de votre système informatique à une société tierce qui est spécialisée dans la gestion des SI. La maintenance du système et sa protection complète contre les cyberattaques sont alors prises en charge par des spécialistes. Ils sont plus réactifs, mieux outillés et leurs services sont plus abordables, comparés à une équipe interne.

Les conséquences d’une cyberattaque

Les conséquences d’une cyberattaque peuvent rapidement prendre une ampleur considérable au point de menacer la pérennité de l’entreprise victime. D’une façon générale, les conséquences peuvent être :

  • la cessation des activités ;
  • la baisse du chiffre d’affaires ;
  • la détérioration de l’image de marque.

La cessation des activités d’une société victime d’un piratage est l’une des plus graves conséquences que redoutent les entreprises. Une cyberattaque peut paralyser les systèmes informatiques et les équipes d’une organisation.

La baisse du chiffre d’affaires est une conséquence toute logique. Par exemple, en France, une cyberattaque coûte en moyenne 8,6 millions d’euros aux entreprises. Les pertes sont donc lourdes et ne se limitent pas seulement à celles qui sont liées à la perturbation ou à la cessation des activités. Elles comprennent également la réparation des dégâts causés et éventuellement les dédommagements des clients frustrés.

L’image de marque d’une société en prend forcément un coup. Les cyberattaques sont fréquemment responsables de fuites ou de vols de données des clients. Ces derniers ne seront certainement pas ravis de cette nouvelle. Ils perdront donc souvent confiance en votre entreprise. De plus, le RGPD impose aux sociétés d’informer les autorités et leurs clients de la survenue d’un piratage informatique. Ce n’est donc pas possible de cacher un tel incident.

Compte tenu des conséquences désastreuses que peuvent avoir les cyberattaques, quelles sont les mesures rapides nécessaires pour endiguer un piratage ?

Ce qu’il faut faire lors d’une cyberattaque en entreprise

Une des premières choses à faire lors d’une cyberattaque est de déconnecter du réseau de votre société tous les ordinateurs infectés, les disques durs externes et tous les périphériques suspects. Ainsi, vous stoppez la propagation du piratage. En revanche, évitez d’éteindre les ordinateurs puisque cela risque d’effacer des preuves et de compliquer les investigations par la suite.

Si vous avez une équipe spécialiste de la sécurité informatique à votre service, que ce soit en sous-traitance ou en interne, elle devra faire rapidement une investigation. Ainsi, elle pourra déterminer la faille exploitée, le type de piratage et l’ampleur des dégâts subis (destruction d’infrastructures, vol de données sensibles…). Ces précieuses informations permettront de corriger les failles exploitées et de mettre en place un plan de protection efficace contre les attaques ultérieures.

De plus, les preuves trouvées lors des investigations sur l’attaque doivent être sauvegardées afin de justifier une plainte si l’entreprise décide d’entamer des poursuites judiciaires contre X ou contre des auteurs bien connus. Ces preuves peuvent être les copies des disques durs infectés, les logs des connexions sur les terminaux, ou des signatures informatiques.

N’oubliez pas d’avoir une communication bien pensée durant cette période. Les informations données par votre communication doivent permettre à vos employés, vos partenaires et clients d’être sereins.

Les dispositions à prendre pour prévenir de nouvelles cyberattaques

La meilleure stratégie pour lutter contre les piratages informatiques est la prévention. Ne pensez surtout pas qu’être une victime d’une cyberattaque vous donnera une sorte d’immunité. Les cybercriminels redoublent de plus en plus d’imagination pour avoir de nouveaux moyens d’attaques pernicieux. Avec une équipe d’experts en sous-traitance informatique, votre stratégie de prévention pourra passer par :

  • la limitation de l’accès aux informations sensibles de l’entreprise à un effectif restreint d’employés ;
  • la multiplication des sauvegardes de vos données précieuses (vous aurez ainsi à tout moment au moins un exemplaire supplémentaire de vos données afin de ne pas vous retrouver paralysé lors d‘un piratage) ;
  • la sensibilisation de vos employés aux risques liés à une attaque cybercriminelle. Vous pourrez réduire ainsi les erreurs humaines qui sont bien souvent à l’origine des cyberattaques ;
  • la protection de votre système par des antivirus efficaces ;
  • le renforcement de l’accès à votre système par des mots de passe complexes…

Que retenir ? Internet est une opportunité incroyable pour les entreprises. Mais, son utilisation n’est pas sans risque. Il est donc important que vous puissiez vite identifier les vulnérabilités de vos systèmes informatiques avant qu’un cybercriminel les exploite pour créer des dégâts importants. N’hésitez donc pas à faire appel à des équipes compétentes en sous-traitance informatique pour avoir un contrat de maintenance informatique personnalisé.

Voir d'autres news