Directeur administratif et financier : son rôle dans l'entreprise
Image de couverture Par fizkes / Shutterstock

Le directeur administratif et financier joue un rôle clé dans le développement d’une entreprise. Il exerce généralement au sein des grandes structures. Ce professionnel peut aussi intervenir en tant qu’indépendant auprès des PME et des TPE. Dans tous les cas, cette fonction implique de grandes responsabilités sur le plan financier et stratégique. Le métier est donc sélectif et requiert une solide expérience. 

Présentation du DAF : directeur administratif et financier

Présentation du DAF : directeur administratif et financier
Par ESB Professional / SHutterstock

Le directeur administratif et financier (DAF) est un acteur décisif pour l’orientation stratégique d’une société. À la base, il supervise toute la gestion administrative et financière. En fonction de l’organigramme, le DAF travaille en étroite collaboration avec le dirigeant ou le conseil de direction. Il fait par ailleurs partie intégrante de l’équipe dirigeante, lorsqu’il évolue en interne. 

Ce coordinateur entretient aussi une grande proximité avec tous les départements de l’entreprise. De cette manière, chaque responsable administratif pourra participer à la stratégie de développement de l’établissement. Garant de la rentabilité des activités, le DAF négocie en faveur de l’entreprise auprès de l’administration et des banques. Ce poste nécessite d’ailleurs diverses aptitudes techniques et personnelles en raison de ses nombreuses attributions. 

Quelles qualités sont nécessaires pour ce poste ?

Un daf à temps partagé ou salarié doit souvent travailler sous pression et prendre rapidement des décisions importantes. Il est donc supposé être calme, disponible, réactif et organisé. Ce directeur doit également :

  • Être capable d’observer l’entreprise sous divers angles (comptable, financier, fiscal, social, juridique, managérial, organisationnel et technique) ;
  • Parler anglais et exceller dans les négociations à l’international ;
  • Maîtriser l’informatique et les outils de gestion (logiciel, PGI, SaaS…) ;
  • Être doté d’un esprit d’observation, d’analyse et de synthèse ;
  • Rester ouvert à l’apprentissage et aux nouvelles expériences ;
  • Enrichir continuellement ses connaissances sur l’entreprise.

De plus, ce poste requiert de la rigueur, de la fermeté et de l’aisance relationnelle. Ces qualités humaines permettent de gérer efficacement les équipes. 

Quel est le rôle d’un directeur administratif et financier ?

Quel est le rôle d'un directeur administratif et financier ?
Par kan_chana / Shutterstock

Au sein de l’entreprise, le DAF possède son propre département, à savoir le service administratif et financier. Il est responsable du choix de son équipe et de la répartition des tâches. Ainsi, l’organisation varie significativement en fonction de la structure. En tout cas, le directeur administratif et financier est chargé de superviser l’ensemble des opérations liées :

  • À la comptabilité ;
  • À la gestion de trésorerie ;
  • Au contrôle de gestion ;
  • Au droit fiscal ;
  • Au droit des affaires ;
  • Aux ressources humaines.

Le DAF cumule parfois les fonctions de DRH en cas de vacance de poste. Il peut aussi jouer le rôle du manager de transition dans la réorganisation d’une entreprise. Sa principale mission consiste en effet à veiller au respect de la réglementation sur ces six points. Par ailleurs, le directeur financier surveille de près la rentabilité et la solvabilité de l’établissement. 

Comment faire pour devenir directeur administratif et financier ?

Comment faire pour devenir directeur administratif et financier ?
Par Dragon Images / Shutterstock

Le métier de directeur administratif et financier requiert en principe un DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion). Le cursus est accessible à partir de Bac+3 et permet d’obtenir un niveau Bac+5. Ce diplôme est assez rare, mais très prisé sur le marché de l’emploi. À défaut, les recruteurs privilégient le master CCA (Comptabilité Contrôle Audit). 

Cependant, la formation n’est pas réellement décisive comme l’indique la fiche métier sur L’Étudiant. Les entreprises exigent au moins 5 ans d’expérience en tant que contrôleur de gestion ou directeur comptable. S’ils remplissent ce critère, le poste est également ouvert aux titulaires d’un Bac+5 en finance, économie, gestion, etc.

Quel salaire peut-il attendre ?

À ses débuts, un DAF touche plus de 2 500 euros brut par mois. Il est d’emblée cadre en raison des qualifications et des années d’expérience exigées pour ce poste. Par la suite, ce chiffre évoluera différemment en fonction de l’employeur, du diplôme, du parcours professionnel, etc. Tous profils confondus, les salaires varient de 50 000 euros à 100 000 euros brut par an. 

Les entreprises apprécient particulièrement les titulaires de DSCG et de CCA. Ainsi, ils bénéficient souvent d’un salaire d’embauche plus intéressant. Il en est de même pour les directeurs comptables et les contrôleurs de gestion chevronnés. Ces profils sont également très recherchés par les recruteurs.

Image de couverture Par fizkes/ Shutterstock

Voir d'autres news