Les ondes électromagnétiques sont au cœur des technologies de l’information et de la communication. C’est grâce à elles que fonctionnent les appareils téléphoniques, les cartes de transport magnétiques, les télécommandes, les chargeurs à distance, les satellites de communication, etc. Elles permettent à ces appareils de transmettre des messages à distance. Les ondes électromagnétiques sont des rayonnements invisibles à l’œil nu émis à certaines fréquences, sur les bandes libres, celles que toute personne peut utiliser sans en faire la demande à un service à l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques). Nous les utilisons quotidiennement à travers la connexion wifi. Cependant, il arrive que ces bandes libres soient encombrées, ce qui conduit à une connexion internet de mauvaise qualité. On parle alors de pollution de la bande libre. Si vous avez une entreprise et désirez optimiser votre réseau wifi, nous vous proposons de mieux comprendre le phénomène de pollution de la bande libre et de découvrir les solutions pour y remédier.

Les bandes de fréquences libres et leur pollution

Les bandes de fréquences, quelles qu’elles soient, sont attribuées par l’ARCEP. Certes, elles peuvent être utilisées par tout le monde. Mais il existe des règles à respecter en matière de puissance d’émission.

La bande de fréquence des 2,4 GHz

La bande de fréquences des 2,4 GHz est exploitée en partie par les technologies wifi telles que les 802.11b, 802.11g et 802.11n. Elle s’étend de la fréquence 2401 MHz à la fréquence 2483 MHz, avec 82 MHz de large. Elle permet d’établir 13 canaux qui se chevauchent les uns, les autres. C’est la bande qui est généralement ouverte en premier lorsqu’on décide d’installer un réseau wifi. Mais plus les équipements, logiciels et autres technologies se multiplient sur la bande, plus celle-ci risque de se brouiller. Cette pollution de la bande libre est due à l’exiguïté de l’espace fréquentiel, qui ne parvient pas à supporter tous les appareils connectés simultanément. Dans ce cas, il est souvent proposé d’utiliser une bande de fréquence plus récente et donc moins utilisée qui est le 5 GHz.

faisceau hertzien ; lutter contre pollution bande libre ; optimiser connexion wifi

La bande de fréquences des 5 GHz

La bande de fréquence des 5 GHz est utilisée par des technologies wifi diverses, à l’instar des 802.11a et 802.11n. Elle est divisée en 4 parties.

  • UNI-1 : 5,15 à 5,25 GHz, regroupant 4 canaux de 20 MHz et 2 de 40 MHz ;
  • UNI-2 : 5,25 à 5,35 GHz avec 4 canaux de 20 MHz et 2 de 40 MHz ;
  • UNI-2e : 5,470 à 5,725 GHz rassemblant 11 canaux de 20 MHz et 5 de 40 MHz ;
  • UNI-3 : 5,725 à 5,825 GHz comprenant 5 canaux de 20 MHz et 2 de 40 MHz.

Si les bandes UNI-1 et UNI-2 sont interdites pour l’utilisation extérieure, la bande UNI-2e est autorisée autant en intérieur qu’en extérieur. Quant à la bande UNI-3, elle n’est libre d’usage ni en interne ni en externe. En clair, bien que libre, la bande de fréquences des 5 GHz est soumise à des limitations automatiques de puissance et à des changements de fréquences. Par conséquent, cette bande de fréquence est aussi soumise à la pollution de la bande libre mais à moins forte intensité que le 2,4 GHz. Ainsi la grande majorité des déploiements wifi indoor actuels sont opérés via cette bande de fréquence.

Une nouvelle bande libre : le spectre de fréquences des 6 GHz

Jusque dans un passé récent, les bandes de fréquences wifi précitées étaient les seules libres d’accès. Mais depuis avril 2020, la FCC (Federal Communications Commission) ou Commission fédérale des communications, aux États-Unis, a lancé une nouvelle bande libre, celle des 6 GHz. Grâce au wifi 6 GHz, les appareils et les routeurs ont la possibilité d’exploiter jusqu’au quadruple des ondes actuellement disponibles. Par conséquent, les risques de pollution de bande seront considérablement réduits. L’espace fréquentiel en sera élargi et pourra gérer concomitamment 7 flux wifi ayant atteint leur plus grande capacité. En attendant que les appareils wifi 6 GHz soient mis sur le marché.

Pour l’interconnexion de bâtiments, l’intérêt d’utiliser un faisceau hertzien en bande réservée

Le faisceau hertzien est une technologie qui utilise les ondes radioélectriques et assure la transmission de données entre deux points fixes. Il se sert des fréquences allant de 1 à 86 GHz. C’est un pont radio en bande privée dont le relais se fait par des antennes directives, désormais numérisées. Le faisceau hertzien est la solution idéale pour éviter les chevauchements de fréquences, et donc la pollution de bande libre. Il est en général utilisé pour des liaisons dites « critiques » et dont le taux de disponibilité doit être supérieur à 0,9998.

Utiliser une technologie performante

Le faisceau hertzien est une technologie qui était auparavant réservée aux institutions militaires, aux chaînes de télévision, aux opérateurs de téléphonie, etc. Il est aujourd’hui accessible à tout le monde. C’est donc à raison qu’il a été intégré dans le Plan France Très Haut Débit depuis 2013 pour faire face à l’encombrement des bandes ISM. Se déployant par les airs, le haut débit avec le faisceau hertzien n’est pas soumis à des perturbations fréquentes, contrairement aux câbles souterrains de la fibre optique.

Bénéficier d’une faible latence de la connexion

Les manifestations d’une pollution de bande libre sont diverses. La plus remarquable est la lenteur de la connexion : le chargement des pages prend beaucoup de temps et la connexion a du mal à s’établir véritablement. Or, le temps de latence est considérablement amoindri avec le faisceau hertzien parce que la transmission ne se fait qu’entre deux points fixes. La conséquence est que la bande passante est disponible, favorisant une connexion fluide et stable.

pollution bande libre ; ameliorer connexion wifi ; utiliser faisceau hertzien

Avoir une connexion fiable

La connexion en fibre optique s’interrompt parfois à cause de coupures de câbles, d’un plan de reprise, etc. Pour y remédier, l’idéal est de disposer d’un faisceau hertzien en secours (redondance).

Profiter d’une connexion très rapide

La rapidité de la connexion est l’une des raisons pour lesquelles vous devriez choisir le faisceau hertzien comme réseau de secours. Si vous souhaitez bénéficier d’une connexion rapide (voix, data et vidéo), sachez que cette technologie est susceptible d’aller vers un débit de 2 Gb par seconde, en upload comme en download. C’est dire que vous pouvez l’utiliser en lieu et place de la connexion en fibre optique. Si vous avez déjà des installations de fibre optique, vous pouvez renforcer la connexion avec le faisceau hertzien.

Voir d'autres news