Aujourd’hui nous vous apportons la revue d’une équipe qui vient dire présent et se faire entendre. Il est prévu de justifier que pour avoir une bonne expérience à l’heure actuelle, il n’est pas nécessaire d’opter pour une gamme haut de gamme, ni pour une gamme moyenne.

La Moto E4 Plus peut être classée comme une gamme moyenne à l’extérieur et une gamme basse à l’intérieur. Mais attention, le fait qu’il s’agit d’un téléphone mobile avec un matériel réduit ne signifie pas qu’il est synonyme de mauvaise qualité.

Des performances adéquates, une conception soignée, des matériaux considérables, une durée de vie impressionnante de la batterie et un affichage acceptable sont les principales armes de ce smartphone. Ensuite, nous vous en dirons plus sur cette équipe dans chacune de ses sections.

DESIGN du Motorola Moto E4 Plus

Ici, les gens de Lenovo/Motorola ont emprunté divers éléments de construction de certains téléphones actuels, comme le Moto G5 Plus, et ont fini par donner un appareil qui ne ressemble en rien à un appareil d’entrée de gamme de l’extérieur.

Son châssis en aluminium lui donne un très bon toucher de fermeté, avec un traitement qui donne une bonne sensation au toucher et à la main. Oui, il y a du plastique sur le haut et le bas de la couverture arrière, mais je dois admettre qu’il est fait d’un matériau très solide. Cela me surprend d’être – exactement – du plastique.

Une chose que je veux souligner et pour le meilleur, c’est que votre caméra principale n’a pas un renflement comme les autres modèles. Oui, je vous parle de Moto Z Play et compagnie.

Les clés sur ses bords sont également en plastique, mais il est quelque peu cohérent et raisonnable pour son segment.

En ce qui concerne le front, nous voyons une structure classique, avec des marges considérables. En dépit de cela, je ne trouve pas cela ennuyeux, peut-être qu’ils m’appelleront un extraterrestre ou quelque chose de semblable à cause de cela. Je veux dire, ce n’est pas une question de vie ou de mort.

Même le capteur d’empreintes digitales en bas et l’appareil photo, le haut-parleur/haut-parleur et le flash LED en haut justifient bien ces contours bien marqués. Quant à ceux qui sont sur le côté, oui, ils sont très accrocheurs, mais je maintiens ma position.

D’autre part, et en essayant de ne pas mélanger les différents points de la revue en un seul, je veux prendre pour acquis mon acceptation complète en ayant pu placer une batterie 5.000 mAh en moins d’un centimètre d’épaisseur. Du point de vue pragmatique d’un utilisateur « ordinaire », qui n’adopte pas pleinement la technologie, je suis sûr qu’il n’aura rien contre le fait d’avoir un téléphone que certains pourraient considérer comme « plus gros et plus lourd » au détriment d’une telle batterie. En fait, j’y suis moi-même. Ses 198 grammes sont plus que justifiés.

En bref, et à un niveau général, l’apparence de ce téléphone est similaire à d’autres de l’entreprise, mais cela ne signifie pas qu’il est mauvais. Il est tout simplement attrayant et identifiable.

Et même s’il s’agit d’un téléphone mobile avec un écran LCD IPS de 5,5 pouces, ses dimensions sont conformes à la norme, soit 155 x 77,5 x 9,6 millimètres.

FERRONNERIE

Je vais commencer par une question qui s’adresse principalement à ceux qui ne sont pas spécialisés dans l’observation des derniers gadgets du moment, mais qui vivent au jour le jour : Est-il vraiment nécessaire d’avoir toujours la chose la plus puissante ? Avec cette Moto E4 Plus, il sera clair pour vous que la réponse est NON.

Qui plus est, je vais faire un petit avertissement ici, donnant une autre raison d’être appelé un étranger ou fou : j’ai acheté cette Moto E4 Plus comme mon téléphone personnel…. quand j’avais auparavant un Samsung Galaxy S7 Edge de Samsung Galaxy. Comme Fabio me l’a dit, j’ai fait un downgrade ultra.

J’étais à la recherche d’un équilibre entre une performance acceptable et une autonomie plus qu’honorable. Je ne veux pas dire que le Galaxy S7 Edge était/est mauvais, je voulais juste plus. J’utilise mon téléphone principalement pour lire et communiquer, ce dernier étant compris comme des appels vocaux et de la messagerie instantanée. Le reste, j’essaie d’être aussi indépendant que possible, parce que j’essaie d’être celui qui utilise la technologie et non pas qu’elle m’utilise.

Cela dit, et par souci de clarté et de compréhension de la vision de ce serveur fou, je peux vous dire que j’ai été plus que déçu au début. C’est-à-dire, je savais que j’étais face à une gamme basse et que les choses n’allaient pas être les mêmes. Mais…… que le téléphone s’éteint de manière inattendue alors que vous étiez inactif plus d’une fois, ou d’avoir à activer votre compte WhatsApp deux ou trois fois, ou que chaque fois que j’ai sauté une erreur dans une application qui s’est arrêtée sans être exigeant et un long etcetera me donnaient une très mauvaise image du smartphone.

J’avais déjà eu une mauvaise expérience avec une Moto G de deuxième génération il y a quelques années, et il me semblait que Motorola me décevait encore une fois.

Un autre exemple à garder à l’esprit est votre lecteur d’empreintes digitales. Je n’ai qu’un seul de mes pouces configuré. Je ne sais pas exactement comment ou pourquoi, mais à trois ou quatre reprises, je me suis reconnu comme une empreinte digitale légitime de n’importe lequel de mes index.

La situation devenait de plus en plus compliquée et les attentes tombaient sur le terrain.

Cependant, au fil du temps, comme s’il s’agissait d’une relation de réconciliation, les choses semblaient s’apaiser et prendre forme.

Pour le meilleur ou pour le pire, je fais ce que j’attendais de l’appareil depuis un certain temps maintenant. Et je pense que c’est un peu mieux à certains égards.

Malgré un processeur MediaTek MT6737 (octa-core 1.3GHz), un GPU Mali-T720 et 2 Go de RAM, les performances sont très bonnes. Quant à la RAM, il semble avoir plus, en ce sens pas de plaintes, tous sont des fleurs pour Motorola.

Si nous considérons SoC, il y a des moments où certaines vidéos YouTube ne sont pas diffusées à 30/60fps en douceur, mais nous ne regardons pas une Galaxy S8.

Déjà dans les jeux, la situation varie dans certaines circonstances, bien qu’à un niveau général le résultat soit plus que positif. Selon le titre, le développement et la performance sont différents, mais si vous voulez jouer quelque chose d’occasionnel comme Andry Birds (pour donner un exemple bien connu et populaire) alors vous n’aurez pas de problèmes.

Je vais vous parler d’un test que j’ai passé pour être plus explicite :

Une journée consacrée à exiger le téléphone portable, je jouais de 18:55 à 20:14 en continu et en alternance entre les différents jeux, qui étaient les suivants (je laisse les liens vers le Google Play Store juste au cas où) :

  • Sonique le hérisson de hérisson
  • Blitz de buggy de plage
  • Oiseaux en colère
  • KOMBAT MORTEL X
  • MARVEL Bataille des super-héros

Dans le cas du KOMBAT X MORTAL, à un moment donné, comme si rien d’autre ne s’était arrêté et j’en ai été éjecté. Je ne sais pas si c’était un problème de RAM ou quoi. Ensuite, dans le Beach Buggy Blitz avec les graphiques au maximum, la lecture n’a peut-être pas été constante en termes d’images par seconde, mais elle était tout de même très bonne. J’ai remarqué qu’il a seulement gelé un peu quand la voiture est arrivée sur la plage et a jeté de l’eau sur l’écran.

D’autre part, le téléphone a très bien résisté aux tâches de faible et de haute performance. Il a commencé à devenir un peu chaud dans le premier jeu (Sonic the Hedgehog), mais ensuite il s’est refroidi tout seul et cela n’a cessé de se mettre en travers et d’exiger des ressources. Je ne sais pas ce que les gars de Motorola ont fait en termes d’optimisation pour cela, mais ils se sont plutôt bien débrouillés.

En continuant avec les détails matériels, le Moto E4 Plus est livré avec 16 Go de mémoire ROM, dont 5,86 Go sont utilisés initialement par le système. C’est du moins ce qui m’est arrivé dans mon unité et je laisse l’image suivante pour le compte rendu :

Alors que 16 Go aujourd’hui est peu pour le stockage interne, c’est une bonne chose qu’il y ait une option pour s’adapter à une carte MicroSD supplémentaire de 128 Go. C’est sans aucun doute indispensable.

MULTIMÉDIA sur le Motorola Moto E4 Plus

Nous avons un appareil photo principal de 13MP avec ouverture focale f/2.0, AF et flash LED. Donc, à première vue, il peut sembler que nous avons une assez bonne lentille et une certaine qualité. Mais entre la théorie et la pratique, les choses ne se passent pas toujours comme elles sont, et c’est le cas ici.

La caméra donne des résultats acceptables à l’extérieur et avec de bonnes conditions d’éclairage, dans ce scénario, nous serons en mesure de nous sortir des problèmes avec des résultats normaux. Quoi oui, peut-être devrions-nous répéter et insister à plusieurs reprises. Souvent, la mise au point n’est pas bonne et l’image est assez mauvaise, surtout dans les macros, ou il faut trop de temps pour faire la mise au point, ou directement la figure déplacée instantanément. Pour essayer d’être plus explicite sur ce dernier point, je vais vous laisser avec un peu de prise en un seul coup :

Maintenant, nous vous mettons au téléphone dans d’autres situations, les résultats changent la plupart du temps. C’est certainement raisonnable, c’est-à-dire qu’il ne s’agit pas d’un haut de gamme et qu’il doit avoir des faiblesses. Cependant, il faut noter qu’il y a d’autres téléphones dans votre gamme de prix qui vous donnent un avantage certain.

Aussi, le flash LED est perceptible, il est très puissant et j’ai beaucoup aimé personnellement. Cependant, même si la qualité n’est pas optimale la nuit, la lumière entrant par l’objectif était suffisante pour moi, j’ai pensé que je ne verrais rien du tout. En d’autres termes, si le flash n’est pas utilisé la nuit, la qualité est très mauvaise et il y a du bruit.

Je vous laisse avec les images restantes capturées avec la caméra principale à différents moments de la journée et différents scénarios pour que vous puissiez les voir et les analyser :

Si vous aimez filmer, sachez que ce gadget capture la vidéo à une résolution maximale en HD à 30 images par seconde. Et non, il n’y a pas de stabilisation ou d’autres technologies en cause. Sans donner d’autres excuses, je pense qu’il est préférable de vous montrer le matériel suivant afin que vous puissiez tirer vos propres conclusions :

NOTE/ACLARATION : Dans la vidéo, j’ai mentionné que la caméra est de 12MP alors qu’en fait elle est de 13MP, une petite et grande confusion qui doit être corrigée en même temps.

La caméra frontale est équipée d’un capteur de 5MP avec ouverture f/2,2 et d’un flash LED. Ici, je vais être direct et honnête, les résultats sont plus ou moins « dans de bonnes conditions d’éclairage, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Mais un talon d’Achille se répète à partir de la lentille arrière : beaucoup d’images sont secouées.

Bien que le flash LED avant soit apprécié, la qualité de l’image elle-même n’est pas la meilleure. Mais c’est à chacun de nous de décider s’il est photogénique ou non. Comme je ne fais pas partie de ce groupe, certains de mes compagnons m’ont accompagné dans certaines photos pour les selfies.

Pour finir la section image, je fais partie de ces gens qui n’aiment pas l’application Google Photos. J’essaie de m’y adapter, mais je ne pense pas que son interface soit la meilleure. Celui qui est venu avec le Galaxy S7 Edge de l’usine (celui de Samsung) était un peu plus clair et cela m’a suffi, je veux dire, Google a juste besoin de le rendre plus pratique, rien de plus.

L’écran, malgré une résolution de 5,5 pouces en 720p, offre une qualité intéressante. Si votre chose est de vérifier les réseaux sociaux, les courriels et de lire à partir du téléphone (ce que je fais beaucoup), alors soyez assuré que vous n’aurez pas de problèmes.

Dans certaines vidéos, vous pouvez voir que la qualité n’est pas la meilleure, mais qui est déjà placé en mode exigeant et est compris par la taille et la résolution du panneau. Aussi, n’ayez pas peur, les vidéos sont affichées d’une bonne façon, elles sont suffisamment acceptables pour la grande majorité des utilisateurs de médias.

De plus, j’ai été personnellement surpris par la qualité d’image et la luminosité de l’écran. Je pensais que ça allait être mauvais, mais il m’a couvert la bouche.

Le haut-parleur de ce smartphone se trouve sur le bord inférieur. La vérité est qu’il transmet des sons de bonne qualité, mais lorsque nous augmentons le volume, il se déforme d’une certaine manière. Attention, la puissance est assez bonne, mais au fur et à mesure que nous l’augmentons, nous perdons la netteté du son. Quelque chose de raisonnable et admissible dans son résultat final.

Avec la prise jack 3,5 mm pour casque, nous avons un premier inconvénient : aucun casque standard n’est inclus dans la boîte, au-delà, il suffit de trouver une paire que vous avez toujours autour de vous et prêt.

La qualité est bonne, mais sa puissance est un peu courte. Il existe d’autres marques de téléphones mobiles qui offrent un volume plus élevé et une qualité similaire pour leur segment… et même une paire d’écouteurs.

Oh, oui, c’est vrai. Le joueur d’usine au téléphone ne me convainc pas du tout non plus. En fait, je suis habitué à l’infaillible VLC depuis des années.

CONNECTIVITÉ du Motorola Moto E4 Plus

La Moto E4 Plus a beaucoup d’options ici, mais pas les plus récentes dans chacune de ses versions. C’est-à-dire, nous pouvons utiliser le Wi-Fi 802.11 b/g/n, ou Bluetooth 4.2, ou GPS, A-GPS et GLONASS. Sont également présents la radio FM, la prise casque de 3,5 mm mentionnée ci-dessus et un connecteur MicroUSB.

J’ai des sentiments mitigés à l’égard de cette dernière. D’une part, je pense qu’il était indispensable de présenter un périphérique USB de type C, mais le MicroUSB était plus pratique parce que j’ai beaucoup de chargeurs avec cette carte. Attention, jusqu’à présent, j’utilisais toujours le chargeur d’origine et le chargeur standard pour effectuer les tests en conséquence.

Le Wi-Fi ne fonctionne pas correctement plusieurs fois. Peut-être que je surfe sur le web mais, instantanément, quand je veux entrer un lien/page, il s’arrête de se charger et me donne une erreur. Je dois donc le débrancher et le rallumer, ou utiliser le 4G quand même. Cela continue de m’arriver jusqu’à ce jour.

Maintenant, je vais dédier quelques mots à un élément manquant qui DANS LA PERSONNE a été l’une des principales choses qui m’a fait hésiter et analyser l’achat de l’appareil beaucoup, je me réfère à la rareté du gyroscope.

Selon le jour et la situation dans laquelle je me trouve, j’utilise souvent le GPS (Google Maps), mais sans avoir la « flèche » qui me dit exactement où tourner ou démarrer ma voiture, ça se complique.

Si j’utilise cette application, c’est parce que je me retrouve dans des endroits que je ne connais pas et que j’ai besoin d’autant de clarté que possible de la manière la plus rapide possible. Donc, n’ayant pas de gyroscope, cette fonction et cette fonctionnalité ne correspondent pas tout à fait.

En d’autres termes : si vous étiez un joueur ou si votre travail dépendait de la navigation GPS (comme un chauffeur ou un chauffeur de taxi), alors ce téléphone n’est PAS pour vous.

Un autre élément que je pense qu’il est approprié de placer ici est le capteur de lumière ambiante. La luminosité de l’écran était automatiquement allumée à tout moment, mais elle ne fonctionne pas de manière optimale. Parfois, nous sommes dans des conditions qui ont besoin d’allumer la lumière du panneau et ce n’est pas le cas, ou l’inverse. Plusieurs fois, il a dû (et je le fais encore) changer l’intensité de la luminosité à la main.

BATTERIE du Motorola Moto E4 Plus

Nous entrons dans le point le plus fort de ce téléphone. Ce pourrait être la section la plus ou la moins écrite à livrer, c’est-à-dire que je pourrais passer ma vie à revendiquer sa grande autonomie ou je pourrais la résumer par le fait qu’il est impossible de vider la batterie en une seule journée.

Au lieu de passer un test par jour, ils sont allés de force en force selon l’occasion. Dans mon cas, j’ai utilisé une connexion Wi-Fi constante et continue active (automatique), 4G LTE et GPS ; en outre, le niveau de luminosité a été laissé sur automatique. D’autre part, j’ai TOUJOURS utilisé le chargeur d’origine qui se trouvait dans la boîte de l’appareil lui-même, qui est d’ailleurs une charge rapide 5,2V – 2,0A.

Dans le premier test, quand j’avais 49%, on m’avait déjà donné plus de 6 heures d’écran actif, vous ne me croyez pas ? Regardez ces prises :

A la fin de cette première évaluation, j’avais 11 heures, 52 minutes et 10 secondes d’écran actif. Et attention, parce que même si je me suis retrouvé avec 1%, la perspective était qu’il me restait encore quelques minutes, mais j’ai décidé de couper le suivi et de recommencer un nouveau cycle.

Comme dernier élément d’information, et quelque chose de curieux, ici j’ai fait le téléchargement avec le téléphone allumé et je l’ai enregistré. Il est passé de 1 à 100% en 3 heures et 48 minutes.

Lors de la deuxième tentative, l’autonomie a légèrement chuté à 11 heures, 3 minutes et 50 secondes. Jusqu’à ce point, les choses peuvent être considérées comme normales, utilise le changement et la performance affecte en conséquence.

Dans la troisième évaluation, il m’est arrivé quelque chose d’étrange. Il s’avère que « Android System » était la section qui mangeait le plus de batterie, plus de deux fois plus que l’écran. Je n’en comprenais pas la raison, mais par conséquent l’autonomie est tombée à 10 heures, 34 minutes et 22 secondes au moment de la fermeture du test.

Pour essayer de voir si les choses « s’arrangent d’elles-mêmes », j’ai chargé le téléphone et j’ai contrôlé le temps de retard dans le processus. Le smartphone est passé de 1 à 100% en 4 heures et 35 minutes. Ici, il est intéressant de noter que les gens de Motorola font la promotion que le gadget se charge en trois heures en dépit d’avoir une grande batterie pour sa charge rapide, mais comme vous l’avez peut-être vu, ce n’était pas mon cas. En d’autres termes, il se chargeait plus vite lorsqu’il était allumé que lorsqu’il était éteint…. comme on dit : il se passe quelque chose de louche ici.

D’ailleurs, peut-être qu’il aurait pu être chargé en quelques minutes de moins, car il s’avère que lorsque la LED de charge est toujours rouge, elle n’a jamais changé de couleur lorsqu’elle atteint 100%, donc j’ai été un peu dupe dans ce sens. Si quelqu’un d’autre a un changement dans la tonalité de la LED, veuillez le lui faire savoir dans les commentaires.

Dans ce quatrième cycle, l’autonomie était de 10 heures, 13 minutes et 4 secondes de temps d’affichage dans l’enregistrement.

Dans le cinquième cycle, quelque chose de frappant s’est produit, puisque la durée est tombée à 8 heures, 49 minutes et 4 secondes. En d’autres termes, ce n’était pas que c’était une mauvaise autonomie, mais c’était moins que tous les autres registres….. et même si je n’utilisais pas beaucoup le téléphone ici, je n’exigeais pas grand-chose ou quoi que ce soit de lui.

LOGICIEL

Le Moto E4 Plus est livré avec Android 7.1.1.1 Nougat d’usine…. et mourra probablement avec la même version. C’est un phénomène courant sur les smartphones à processeur de marque MediaTek. Je ne veux pas dire qu’il est impossible de recevoir Android 8.0 Oreo, bien que je sois personnellement pessimiste.

Cependant, à ma grande surprise, dès que j’ai allumé le gadget pour la première fois, j’ai trouvé une mise à jour disponible :

Jusqu’à présent, j’ai Android 7.1.1.1 avec l’ajout du patch de sécurité signé jusqu’au 5 mai 2017. En guise de vérification, je joins la capture d’écran suivante :

Quant au développement du logiciel, il n’y a pas grand-chose à dire. Nous avons un Android pratiquement sotck, ce que j’aime bien. Il fonctionne très bien en général et il est apprécié qu’il n’y a pas de buvard, au-delà de l’application typique « Moto ». Tout se passe bien et peut-être même rapidement dans certaines circonstances.

La seule chose compliquée est une situation très spéciale. Parmi tant de comptes de courriel, dans un cas, j’utilise un système de comptes de liaison, et là, j’ai eu quelques problèmes parce qu’ils provenaient de différents services/marques ; mais, bien, c’est quelque chose d’isolé que je ne voulais pas laisser de côté.

CONCLUSION du Motorola Moto E4 Plus

En conclusion, nous pouvons conclure que la Moto E4 Plus est un mobile de base à l’intérieur, mais pragmatiquement fonctionnel et esthétiquement attrayant. Si l’idée est de le recommander à un ami, un voisin ou une mère, c’est une bonne option.

Mais comment savoir si cela me conviendrait ? Dans ce cas, étant un peu plus méticuleux, il faut indiquer qu’il s’adresse à ceux qui ne sont pas des fanatiques de la photographie ni d’avoir le dernier des derniers des derniers. Vous n’aurez pas la connectivité la plus avancée ou complète, vous n’aurez pas le smartphone le plus puissant, vous n’aurez pas la plus grande capacité de RAM et de ROM, mais vous aurez un téléphone qui fonctionne pour son activité principale : communiquer.

En outre, sa formidable batterie est le principal atout. Peu importe avec quoi vous le frappez, le jour de l’autonomie est sûr et sécuritaire. Ici, le défi peut être de savoir si vous atteignez les deux jours complets de batterie, ce qui dépendra de l’utilisation de chacun. Comme vous pouvez le voir, dans mon cas, j’ai toujours été là pendant plus de deux jours.

Le manque de matériel de pointe est compensé par des performances normalement décentes et une batterie bestiale. En d’autres termes, c’était ce que je cherchais et ce dont j’avais besoin.

Les News High Tech

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here