Où en est la 5G en France et au Luxembourg ?

La France et le Luxembourg ont commencé à déployer la 5G au quatrième trimestre 2020. Depuis, la course s’intensifie entre les opérateurs mobiles évoluant dans les deux pays. Le principal objectif est évidemment de proposer une couverture optimale à l’échelle nationale. La compétition s’étend aussi aux zones frontalières et au reste de l’Europe à travers les offres en itinérance (roaming). 

Où en est le déploiement de la 5G en France ?

La France a officiellement lancé le réseau 5G sur son territoire le 18 novembre 2020. Depuis cette date, les opérateurs ont été autorisés à activer les nouvelles antennes de 5e génération. Les autorités ont par ailleurs établi un calendrier de déploiement visant la couverture nationale en 2030. Il convient donc de tenir compte de cette information en achetant un nouvel appareil dans une boutique téléphonie mobile.

Aujourd’hui, la 5G couvre la majorité des grandes villes françaises et des principaux axes routiers. Il s’agit d’objectifs fixés par l’organisme de régulation des télécoms. Pour rappel, l’opération est supervisée par l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse). Les opérateurs peuvent néanmoins définir leur propre rythme dans le reste du pays. 

Concrètement, la couverture et la qualité de la 5G peuvent varier significativement entre les communes de l’Hexagone. La différence se remarque surtout au niveau des débits et de la stabilité du signal. En effet, les professionnels du secteur sont libres de choisir leurs bandes de fréquences en dehors des zones prioritaires. Ils devront seulement généraliser le réseau mobile THD (très haut débit) en 2030. 

Où en est le déploiement de la 5G en France ?
Source : shutterstock.com

Où en est la 5G au Luxembourg ?

Le Luxembourg a activé ses premières antennes 5G en octobre 2020. Vu la taille du territoire, le réseau s’est rapidement déployé et sera généralisé en 2023. La ville bénéficie notamment d’une couverture totale. La qualité est même excellente dans certains quartiers comme Merl et La Cloche d’Or. En revanche, Esch-sur-Alzette a été un peu négligée par les opérateurs et propose une couverture irrégulière. 

Luxembourg-ville affiche des débits allant jusqu’à 1 Go/s pour le grand bonheur des habitants. Toutefois, cette situation peut accélérer l’épuisement d’un petit forfait data. La vitesse de connexion améliore néanmoins l’expérience utilisateur sur les jeux en ligne, la navigation, le téléchargement et le streaming. Malheureusement, le Grand-Duché déplore encore des zones blanches à cause de ses spécificités topographiques. 

Comment savoir si je suis couvert par la 5G ?

Les cartes interactives en ligne représentent les meilleurs moyens de savoir si une ville est couverte par la 5G. Ce type d’outil est généralement disponible sur les sites web des opérateurs implantés en France et au Luxembourg. Dans l’Hexagone, les internautes ont aussi accès à une carte dédiée sur le site de l’ARCEP. Le régulateur des télécoms a cependant ralenti la fréquence de ses publications depuis l’été 2021. 

Quoi qu’il en soit, la carte de l’ARCEP permet d’avoir une vue d’ensemble sur le déploiement de la 5G en France. Elle peut également être complétée par la Cartoradio et les chiffres de l’observatoire de l’ANFR (Agence nationale des fréquences). De plus, ces renseignements sont actualisés plus régulièrement par rapport aux informations fournies par l’autorité de régulation des télécoms. 

Au Luxembourg, chaque opérateur propose une carte présentant sa couverture 5G sur tout le territoire. Il existe par ailleurs des outils centralisant ces données sur des plateformes spécialisées dans la technologie et les nouveaux réseaux. De leur côté, les sites publics diffusent la stratégie de déploiement de la 5G. Les citoyens et les frontaliers pourront ainsi suivre l’évolution de la situation dans le Grand-Duché. 

Comment savoir si je suis couvert par la 5G ?
Source : shutterstock.com

Déploiement 5G : quelles sont les obligations des opérateurs de réseaux mobiles ?

L’ARCEP a élaboré une feuille de route pour organiser le déploiement du réseau 5G en France. Les opérateurs sont par ailleurs tenus de respecter un cahier des charges avec des objectifs intermédiaires en 2023 et 2028. L’objectif ultime est d’offrir une bonne couverture mobile THD à toute la population. Dans la pratique, les acteurs du secteur sont notamment supposés : 

  • Proposer la 5G dans au moins deux villes à partir de 2020 ;
  • Installer au moins 3 000 émetteurs (pylônes ou toits d’immeuble) et dépasser les 240 Mo/s de débit en 2022 ; 
  • Disposer de 8 000 sites minimum en 2024 ;
  • Compter au moins 10 500 installations 5G pour couvrir les autoroutes et les deux tiers de la population en 2025, puis les grands axes routiers en 2027.

Pour sa part, le gouvernement luxembourgeois est relativement moins exigeant. La concurrence permet néanmoins d’accélérer le déploiement du nouveau réseau sur le territoire. Les opérateurs devraient donc atteindre une couverture 5G complète (hors zones blanches) dès 2023.

Nos articles