La confiance en soi du manager : pourquoi est-ce important pour la réussite de ses projets ?

Lorsqu’on parle des qualités qu’un manager doit avoir, l’empathie, l’adaptabilité ou encore la capacité à mobiliser l’intelligence collective de son équipe sont fréquemment citées. En revanche, la confiance en soi est rarement évoquée. Or, il s’agit d’une qualité que tout manager se doit absolument de développer. En effet, elle est déterminante pour la réussite des projets.

L’importance de la confiance en soi pour un manager

Non innée, la confiance en soi du manager est pourtant une qualité indispensable pour ce dernier. En effet, le manque ou l’absence d’estime de soi pour un manager a de nombreux impacts négatifs. Cette situation se répercute notamment sur sa relation avec son équipe. Lorsque le manager n’a pas confiance en lui, les collaborateurs sont susceptibles de ne pas lui témoigner de la considération, voire de lui manquer totalement de respect.

Par ailleurs, le déficit de confiance en soi pour un manager affecte sa capacité à agir. Parfois, il peut même le paralyser complètement si bien qu’il n’est plus en mesure de faire quoi que ce soit (prendre du recul, décider, etc.). Un manager qui n’a pas confiance en lui peut également être incapable d’exprimer clairement ses idées, les objectifs que son équipe doit atteindre, etc.

D’autre part, le manque ou l’absence d’estime de soi peut pousser un manager à se replier sur lui-même, à se dévaloriser et à sous-estimer ses compétences. Conséquence, il hésite beaucoup et a tendance à procrastiner. Il arrive aussi que le manque de confiance en soi d’un manager se manifeste par des exigences excessives, une certaine arrogance ou encore un besoin de se survaloriser. Dans tous les cas, cette situation se répercute sur le travail de l’équipe dont il a la charge et l’atteinte des objectifs.

L’importance de la confiance en soi pour un manager
Source : shutterstock.com

Comment développer sa confiance en soi dans le travail ?

La confiance en soi pour un manager s’acquiert au fil du temps. Le processus implique des actions concrètes. La première étape consiste à s’affirmer par la parole. En effet, le fait de ne pas faire part de ses opinions est un signe flagrant de manque de confiance en soi. Pour y remédier, il est possible de commencer par entretenir des conversations banales avec les collaborateurs. En s’habituant à leur parler, le manager sera plus à l’aise pour exprimer ses idées, émettre des propositions, défendre un point de vue, etc.

Il ne faut pas négliger l’importance de la communication non verbale. En effet, la confiance en soi se traduit aussi par une posture bien droite ainsi qu’une démarche et des gestes assurés. Étant donné qu’il ne s’agit pas d’un exercice facile, il est conseillé de s’entraîner devant un miroir pour apprendre à maîtriser le langage corporel et le rendre le plus naturel possible.

Par ailleurs, il est nécessaire de poser des limites. Concrètement, il s’agit de manifester clairement son refus face à une demande jugée déraisonnable. Il ne faut pas non plus hésiter à recadrer les collaborateurs qui ont mal agi. Ce n’est que de cette manière qu’un manager obtiendra le respect de son équipe, essentiel pour développer sa confiance en lui.

En outre, un manager doit aider les membres de son équipe à avoir confiance en eux. C’est un excellent moyen pour améliorer sa relation avec les managés. Qui plus est, en aidant ces derniers à acquérir de nouvelles compétences, le manager mettra en avant les siennes, ce qui lui permettra de gagner de l’assurance.

Développer sa confiance en soi étant un travail de longue haleine, le coaching peut s’avérer un grand soutien. Un coach aidera le manager en l’incitant à sortir de sa zone de confort. Grâce au coaching, celui-ci aura moins de difficultés à s’affirmer.

Comment développer sa confiance en soi dans le travail ?
Source : shutterstock.com

Quels avantages allez-vous en retirer ?

Développer sa confiance en soi pour un manager présente de multiples avantages. Tout d’abord, il évitera désormais d’ignorer les difficultés. En effet, le travail qu’il a réalisé sur lui-même lui permettra de croire qu’il est capable de les surmonter. Étant dans une disposition d’esprit positive, il pourra réfléchir plus efficacement à des solutions.

Ensuite, les relations du manager avec autrui deviendront plus simples, car il ne sera plus focalisé sur ses peurs et ses appréhensions. Il sera davantage porté sur l’écoute des collaborateurs, essaiera d’avoir des échanges constructifs avec ces derniers s’ils ont fait des erreurs, sera capable de les féliciter lorsqu’il est satisfait de leur travail, etc.

Enfin, un manager qui a confiance en lui pourra affirmer son statut de leader. Permettant d’inspirer, de fédérer et de faire agir les collaborateurs, le leadership est essentiel pour la réussite des projets.

Nos articles