Comment gérer son projet avec Lean ?

Le Lean management fait partie des nombreuses méthodes de gestion de projet. On connaît plus facilement la méthode Agile, qui a gagné en popularité ces dernières années, cependant, le Lean revient en force dans les équipes des start-ups. Car l’avantage principal est de promouvoir l’amélioration continue au sein d’une entreprise, à travers une approche qui met en valeur l’exécution d’une tâche à la fois, du début à la fin du processus, tout en se concentrant sur l’essentiel. 

Qu’est-ce que le Lean Managment ?

La méthode vise à implémenter des changements durables et de qualité, de sorte à garantir la qualité du produit ou du service en question. Dans le Lean management, c’est le consommateur qui est au cœur des préoccupations. Optimiser les ressources et baser les processus internes sur les demandes des clients est donc essentiel. Ainsi, ce n’est pas un hasard si cette méthode a fait son apparition dans le domaine industriel, chez le constructeur automobile Toyota, dans les années 1940. L’entreprise s’était rendu compte qu’un grand nombre de procédures étaient inutiles et n’ajoutaient aucune valeur à la chaîne de production. Le but était alors de réduire ces gaspillages et trouver des solutions concrètes à chaque problème, en améliorant au fur et à mesure le produit, selon l’expérience des équipes et les retours clients.

Qu'est-ce que le lean Managment ?
Source photo par Inconnu, CC0 / Piqsels.com :/ Le Lean management promeut la formation continue des employés

Les missions du Lean management

  • Partir de la demande du consommateur pour définir les KPIs, identifier les problèmes et les résoudre
  • Réduire au maximum tous les problèmes, les gaspillages et les procédures complexes
  • Une amélioration continue des procédures et de la formation des équipes

Les 5 principes du Lean Management

Le Lean management s’organise autour de cinq principes très simples et très efficaces : tout d’abord, il faut identifier la valeur du produit ou du service que l’on vend. En effet, il faut se poser la question de combien le client est-il prêt à mettre pour y avoir accès. Aucun consommateur ne souhaite payer plus cher parce que les processus n’étaient pas conformes ou que l’équipe a perdu du temps en production. 

Depuis quelques années, l’écologie a pris une certaine ampleur. On parle partout du gaspillage des ressources, notamment pendant le Jour de la Terre, en sensibilisant les populations. C’est une idée que reprend le management Lean : en effet, la méthode préconise d’éliminer le plus de gaspillage possible et de ne conserver que le nécessaire. Ce principe est appelé « identifier le flux de valeur ». Derrière ce mot compliqué se cache en réalité un principe très simple : repérer dans la chaîne d’élaboration et de production quelles sont les procédures qui apportent de la valeur et celles qui n’en génèrent aucune. Ainsi, on fait le tri pour viser une meilleure efficacité. 

Ensuite, il est également important d’assurer un enchaînement fluide dans la réalisation des tâches. En effet, une tâche doit pouvoir être accomplie sans rencontrer des retards ou des difficultés durant le processus. Il faut donc fluidifier le déroulement de la chaîne de production et éviter les interruptions au maximum.

Autre principe : celui de tendre les flux. Il s’agit de ne produire que ce qui a été demandé par le client. Inutile ainsi de démarrer une production massive sans avoir la clientèle correspondante ! Cela permet aussi de mettre à disposition le produit ou le service plus rapidement et efficacement.

Source Photo par Inconnu, CC0 / Picsels.com / L’entreprise Toyota est à l’origine du Lean Management

Enfin, le dernier principe concerne l’amélioration continue. Car c’est l’avantage du Lean management que de faciliter au maximum une amélioration constante des processus, grâce à de nombreuses techniques. Le but est avant tout d’identifier le problème ou les diverses erreurs et d’y apporter une réponse rapide, tout en modifiant les procédures pour garantir que le problème ne se reproduira plus. Pour cela, tous les employés sont mis à contribution, car ils peuvent facilement repérer les problèmes qui interviennent et les signaler à leur chef de projet. C’est la force de la méthode que d’instaurer un vrai travail d’équipe pour assurer une amélioration continue et une réduction maximale des gaspillages, erreurs et interruptions qui peuvent intervenir dans la chaîne de production.

Les avantages du Lean management

Comme nous l’avons vu, le Lean management est une méthode de gestion de projet extrêmement efficace. Mais quels sont ses avantages par rapport aux autres méthodes existantes ?

Tout d’abord, il permet de ne pas produire en trop grande quantité et de fabriquer à perte. En effet, on se base sur la demande du client pour démarrer la production. C’est également un excellent moyen d’utiliser intelligemment les ressources et de réduire les procédures inutiles au maximum. Ainsi, les employés peuvent se concentrer sur des tâches claires et précises, qui ont une réelle valeur ajoutée. L’entreprise y gagne alors en flexibilité, en efficacité et peut mieux répondre aux demandes des consommateurs, qui sont au coeur de la mission du Lean management. 

Photo de couverture Canva Studio provenant de Pexels

Nos articles