Comment éviter les désagréments du vieillissement chez les hommes ?

Trouble prostatique, troubles urinaires, troubles érectiles… L’andropause chez l’homme entraîne avec lui son lot de troubles qui impactent la vie quotidienne des hommes âgés. Si le vieillissement chez les hommes est lié à la baisse du taux de testostérone, la situation est-elle pour autant irréversible ? Découvrez les solutions possibles pour éviter les désagréments de la vieillesse et notamment l’impuissance.

Par quoi se caractérise le vieillissement chez les hommes ?

Par quoi se caractérise le vieillissement chez les hommes ?

Les effets du vieillissement chez l’homme sont un peu différents que chez la femme bien que le terme « ménopause masculine » soit couramment employé. Si chez les femmes la ménopause est synonyme d’arrêt de la production des hormones féminines (œstrogène et progestérone), des menstruations et donc de la fertilité, ce n’est pas le cas chez les hommes.

Pourtant, bien que toujours fertiles, les hommes andropausés souffrent à peu près des mêmes symptômes, à savoir :

  • Bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes.
  • Perte de désir sexuel.
  • Prise de poids.
  • Troubles de l’humeur (irritabilité, tristesse, dépression, colère…).
  • Baisse de l’estime de soi.
  • Trouble du sommeil.
  • Troubles de la mémoire et de la concentration.

Le vieillissement chez les hommes provoque également tout un ensemble de troubles et désagréments spécifiques. Le déficit en testostérone entraîne une diminution de la masse musculaire, une augmentation des risques d’ostéoporose, une diminution de la pilosité, une infertilité et des troubles de l’érection.

Prévenir le vieillissement, un réel enjeu d’avenir

Chez l’homme, l’organisme commence à baisser sa production de testostérone aux alentours de 50 ans, pour diminuer de moitié après 70 ans. Si cette diminution est liée au vieillissement naturel de nos organes, plusieurs facteurs peuvent accélérer cette baisse de production. Dans la liste des responsables de cette accélération, on trouve : des lésions aux testicules, le surpoids, le manque d’activité sportive, une consommation excessive d’alcool, le diabète, l’hypertension, ainsi que des affections telles que le cancer, le VIH, les oreillons, etc.

Si certaines maladies ne peuvent être évitées, vous pouvez par contre agir sur votre mode de vie pour diminuer les symptômes de l’andropause.

  • Adopter une alimentation saine et équilibrée pour éviter l’excès de poids et l’accumulation des graisses. Des chercheurs ont découvert que les graisses corporelles et viscérales favorisent la diminution du taux de testostérone. Par contre, les bonnes graisses comme les acides gras oméga 3 favorisent la production de testostérone, ainsi qu’une consommation quotidienne de fruits et légumes.
  • Réduire le stress qui impacte négativement le niveau de testostérone et accélère le processus de vieillissement chez les hommes.
  • Pratiquer une activité physique régulière pour rester en bonne santé, préserver votre force musculaire et votre capital osseux. Certains sports comme la course à pied, le vélo, le rameur en séances d’entraînement dites de HIIT sont particulièrement recommandés pour booster le taux de testostérone.
  • Mieux dormir, avec un sommeil de qualité, est essentiel pour le bon fonctionnement du corps. Une bonne nuit de sommeil aide à maintenir le taux de testostérone, mais réduit aussi les risques de maladies cardiovasculaires.

Les traitements naturels contre l’impuissance

Les traitements naturels contre l’impuissance

Pour éviter les pannes sexuelles et autres effets du vieillissement chez les hommes, il existe un traitement substitutif par la testostérone. Cependant, non seulement le traitement n’a pas fait ses preuves, mais il augmenterait le risque de crise cardiaque et présente des effets secondaires tels que des ronflements ou encore une augmentation du volume des seins.

Par contre, pour traiter l’impuissance chez l’homme il existe aussi des remèdes naturels qui sont sans danger pour la santé.

  • L’acupuncture : parfaite pour améliorer la circulation sanguine, détendre les tensions musculaires et chasser le stress, cette pratique ancestrale peut aussi relancer votre activité sexuelle.
  • L’arginine ou le ginkgo biloba : en agissant sur la circulation sanguine, un complément alimentaire d’arginine ou de ginkgo biloba permettrait d’avoir de meilleures érections. Par contre, tous les deux présentent un risque d’interaction avec d’autres médicaments. Parlez-en à votre médecin.
  • Une cure de zinc : le zinc permet non seulement de maintenir un bon taux de testostérone dans le sang, mais une carence en zinc peut affecter le désir sexuel. Pour retrouver une sexualité épanouie, consommez des huîtres, des lentilles ou encore des graines de citrouille régulièrement.

Pour conclure : pour éviter les désagréments du vieillissement chez les hommes comme une dysfonction érectile, n’oubliez pas que le remède le plus puissant reste l’hygiène de vie. Donc si vous voulez booster votre vie sexuelle : mangez moins de sucres, moins de graisses, moins de sel et faites plus de sport !

Nos articles