Avec l’entrée en vigueur du règlement général de l’UE sur la protection des données dans toute l’Union européenne à partir du 25 mai prochain, nous avons vu combien d’applications et de réseaux sociaux de grand calibre ajustent leurs politiques et fonctionnalités, pour s’adapter aux nouvelles exigences de ce règlement.

Hier, par exemple, nous avons vu comment l’Instagram a annoncé l’arrivée rapide d’un outil pour télécharger nos données, pour profiter de l’exigence de portabilité des données personnelles du GDPR, et aujourd’hui, un changement apparent dans les termes et conditions d’utilisation de WhatsApp a été filtré, afin de porter l’âge minimum d’utilisation de l’application de 13 ans à 16, visant sûrement aussi à respecter les nouvelles réglementations européennes.

WhatsApp ne convient pas aux enfants de moins de 16 ans

Il est clair que le changement n’est qu’un simple ajustement des conditions d’utilisation de l’application, et non une restriction d’âge que l’application peut effectivement contrôler les utilisateurs. En fin de compte, il n’y a pas beaucoup de gens qui s’assoient pour lire les conditions d’utilisation des services qu’ils utilisent, mais ils doivent être conscients qu’ils s’en servent, et c’est une garantie en cas de litige, pour les entreprises qui fournissent ces services.

Pour l’instant, cette restriction, lorsqu’elle entrera en vigueur, continuera d’être telle qu’elle est aujourd’hui, une question laissée entre les mains des tuteurs des mineurs, afin d’empêcher que cette technologie ne leur parvienne à l’avance et de les protéger ainsi d’être exposés à des contenus inappropriés.

Les News High Tech

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here