Il a une base en plastique ; lors des essais, il a résisté à 26 chutes d’une hauteur de 1,2 mètres.

En plus de devenir les dispositifs technologiques les plus importants dans la vie quotidienne des gens, les smartphones sont aussi les plus fragiles. Toujours dans les mains de l’utilisateur, il est exposé à des chutes et des coups accidentels, mais les entreprises en charge de la fabrication des téléphones mobiles se sont embarqués sur la tâche ardue de produire des écrans qui peuvent résister à de plus en plus de coups et de coups.

Un écran incassable possibles ?

Samsung a annoncé que son « bouclier incassable » a été certifié par Underwriters Laboratories (UL), la société d’essais officielle de l’Occupational Safety and Health Administration (OSHA), un organisme américain qui effectue ces essais.

L’écran OLED a une base en plastique (au lieu de verre) qui le rend incassable et a résisté au test de chute en laboratoire. De plus, la finition plastique imite le verre dans son aspect visuel et tactile, dépasse la capacité de transmission des écrans tactiles et présente une dureté et un poids plus élevés.

Ce panneau, qui utilise un substrat flexible qui lui donne une grande résistance, résiste à 26 gouttes d’une hauteur de 1,2 mètres, sans se briser ou se rayer, selon Samsung. Bien qu’il ne soit pas 100% résistant, mais c’est le premier écran à passer avec succès les tests UL.

Le plan de Samsung est d’apporter cette nouvelle découverte non seulement aux téléphones mobiles, mais aussi à d’autres appareils dont les écrans nécessitent plus de résistance.

Ce développement pourrait être initié avec Galaxy Note 9 ou Galaxy S10, mais n’a pas été confirmé par la société.

Les News High Tech

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here