Etre rentier est attirant pour de nombreuses personnes, avoir la possibilité de vivre sans travailler, en se reposant uniquement sur ses économies… Néanmoins cette situation se mérite, découvrez les astuces pour devenir rentier rapidement !

Comment devenir rentier ?

Même si devenir rentier est un objectif de vie, que l’on a envie d’atteindre ce but le plus rapidement possible… il faut prendre son temps au maximum afin de ne pas griller les étapes et ne pas se retrouver pris au piège au bout de quelques semaines, mois, années. En effet, être rentier est une chose agréable et il parait compliqué de retrouver le monde du travail après quelques mois passés à ne vivre que de ses économies / revenus divers.

Pour devenir rentier, la première chose est bien entendu de mettre un maximum d’argent de côté, de savoir investir sur les bonnes entreprises. Pour se faire, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un courtier afin qu’il vous conseille sur les placements en bourse rentables, ceux qui le sont moins et ainsi maximiser vos gains le plus rapidement possible. Un bon investissement est également de devenir propriétaire (ou bien faire un crédit pour le devenir) le plus rapidement possible afin de se créer un réel patrimoine immobilier et ainsi pouvoir louer ses biens et détenir des sources de revenus locatives intéressantes.

Une fois vos économies mises de côté et votre argent placé intelligemment afin que ce dernier ne fasse pas que dormir, il faut faire de savants calculs afin de pouvoir estimer si oui ou non votre situation de rentier durera dans le temps. Ainsi, il est conseillé d’estimer sur plusieurs mois/années, l’étendue de nos dépenses afin d’estimer combien de temps nos économies pourraient nous entretenir. Il faut également prendre en compte l’augmentation de nos rentes avec le temps car si les placements sont bien pensés, ceux-ci vont croître. Pour vous aider, certains tableaux d’amortissements préconçus vous délivrent des moyennes de consommation d’une somme précise (par exemple 150 000 euros) selon les taux de placements (exprimé en pourcentage).

Ainsi, dès l’entrée dans la vie active, l’idéal est de réfléchir à sa situation afin de réussir à devenir rentier avant 50 ans. Faire des études de comptabilité, fiscalité ou de droit peut également être intéressant afin de comprendre tous les rouages de l’administration française. Pensez également, à défaut notamment, à vous entourer d’un comptable qui vous conseillera toute votre vie et sera notamment au fait des dernières publications légales qui pourraient vous intéresser de près ou de loin.

Un rentier qu’est ce que c’est ?

Un rentier c’est une personne qui n’a pas besoin de travailler pour vivre, qui peut vivre uniquement sur ces économies – généralement vivre confortablement. Pour ce faire, le rentier va se tourner vers ses économies, ses rentes et les revenus qui découlent de ses investissements financiers (immobiliers, boursiers, jeux d’argents…). Les rentes peuvent également provenir de sources insoupçonnées comme un héritage, un revenu issus d’un contrat d’assurance vie, les parts sociales d’une entreprise, les revenus locatifs mais aussi certains revenus assurés par des droits d’auteurs, des brevets mais aussi des retraités qui vivent de leur retraite (des rentes officiellement si elles proviennent de capitaux mis de côtés durant la vie active, en revanche la retraite octroyée par l’Etat n’est pas un rente)…

Suite à l’inflation qui est survenue suite aux deux guerres mondiales (après 1945) et à la période de la Grande Dépression, les boursiers se sont faits très rares voir absents d’autant plus que l’impôt est de plus en plus important sur les revenus patrimoniaux. Il est donc aujourd’hui plus difficile d’être rentier et de pouvoir s’assurer un train de vie raisonnable sans aucune source de revenu d’origine professionnelle (indépendante ou salariée).

Voir d'autres news