De nos jours, le monde semble s’éloigner de la possession de biens matériels. Dans le secteur des jeux vidéo, cette tendance ne se manifeste pas uniquement dans la transition des jeux physiques ou numériques. L’industrie semble convaincue que la diffusion en continu est l’avenir de la distribution de jeux. Une entreprise française, Blade, a lancé un pari plus grand sur cette possibilité que la plupart des autres. Blade a lancé en février dernier son service de jeux en nuage, Shadow.

Comment fonctionne l’ordinateur Shadow ?

L’idée derrière Shadow est de payer pour l’accès en streaming à un puissant PC de jeu basé sur le cloud. Un pc dont la construction coûterait environ 2 000 dollars. Bien sûr, ce ne serait que la dépense initiale. Au fur et à mesure que le temps passe et que la machine vieillit, vous pourriez être enclin à dépenser davantage pour mettre à niveau des composants clés tels que la carte graphique. L’attrait de Shadow réside en partie dans le fait que Blade gèrera tout cela pour vous. La société promet de remplacer périodiquement les composants par des composants plus récents. La solution graphique basée sur Nvidia de Shadow est à peu près équivalente à une GeForce GTX 1080, dotée de 16 Go de mémoire vidéo.

Blade met actuellement à niveau son processeur Intel Xeon vers un modèle plus récent offrant des performances 30% plus élevées. Shadow fonctionne via une application qui permet aux utilisateurs d’accéder à leur PC à partir d’une grande variété d’écrans.  Vous pouvez utiliser des appareils Android, iOS, Mac, Linux et Windows, ainsi que de certains téléviseurs intelligents. L’application ne dépend que du périphérique local pour décoder un flux vidéo en continu. Une petite console optionnelle appelée Shadow “Box” vous permettra de connecter des périphériques locaux, tels qu’une souris. La technologie de Blade ajuste la fidélité de l’expérience à la volée, en fonction de la puissance du périphérique. Cela ouvre beaucoup de possibilités pour ceux qui veulent jouer à des jeux graphiques intensifs sans être attachés à un PC de grande taille. Vous pouvez jouer à The Witcher 3 et l’envoyer à votre ordinateur portable de travail via Wi-Fi pendant votre pause-déjeuner. Vous pouvez également passer en toute transparence à votre smartphone pour diffuser le jeu en 4G via les toilettes. Tant que vous pouvez associer un contrôleur approprié à votre téléphone, tout est possible.
Shadow fournit aux utilisateurs un ordinateur complet basé sur Windows 10. Mais bien sûr, si vous n’utilisez pas un périphérique avec une souris, naviguer avec un écran tactile peut s’avérer une tâche ardue. Heureusement, Blade introduit un complément gratuit pour son application mobile appelée Shadow Beyond. Cette dernière organise les fichiers sur votre PC en catégories simples comme les jeux, la musique, les photos et les documents. À partir de là, vous pouvez simplement appuyer dessus pour jouer à quelque chose. Shadow démarrera automatiquement le service requis, comme Origin ou Steam, et lancera le jeu.

Shadow se différencie des autres

Blade est loin d’être la seule entreprise dans le domaine des jeux du genre. Des années après la disparition d’OnLive, les concurrents actuels de Blade incluent Sony avec PlayStation Now et Nvidia. Ces services comportent des catalogues de jeux sélectionnés, mais des comparaisons plus étroites avec l’offre de Shadow incluent Parsec et LiquidSky. Parsec vous permet de diffuser gratuitement des jeux de votre plate-forme de jeu à domicile vers des appareils distants. Les utilisateurs de LiquidSky paient à la minute sur les ordinateurs de jeu en nuage.
Shadow n’est pas réservé uniquement  au jeu. En tant que puissant PC basé sur Windows 10, il convient parfaitement à des tâches telles que le travail sur AutoCAD.
D’autres semblent avoir l’intention d’entrer dans la mêlée.
Il semblerait que Google et Microsoft construisent des plates-formes de diffusion en continu et / ou des consoles. Electronic Arts a acquis la technologie de jeu en nuage derrière le service de diffusion en continu de GameFly plus tôt cette année. Alors que le président d’Ubisoft, Yves Guillemot, a récemment annoncé qu’il attendait une nouvelle vague de matériel de console avant que la diffusion de jeux indépendants ne devienne la norme.

Blade a toutes sortes de grands projets pour Shadow. La société travaille en partenariat avec des organisations de sport pour prouver que le jeu en nuage peut fonctionner pour les clients les plus exigeants. Ils entendent par clients exigeants : Les joueurs professionnels. Selon un dirigeant de Blade,  «Le principal défi auquel  la société Blade sera confrontés aux États-Unis, c’est de convaincre le marché que cela fonctionne». Il continu en ajoutant que Blade «commençait à voir le mouvement dans cette direction» après avoir prouvé qu’il n’y a pas de sceptiques en Europe.

Blade a toute les chances de réussir avec un tel projet. Les jeux vidéo sont devenu presque indispensable dans la vie de beaucoup de gens.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here