Si vous avez 2,5 millions d’euros à portée de main, attention, car en 2020 pourrait arriver la première Lamborghini sport super hybride. Connue jusqu’à présent sous le code LB48H, les dernières rumeurs placent la future Lamborghini hybride supersport comme une voiture tout sauf normale.

MIT technologie pour les batteries et la lueur dans le noir ?

L’électrification des voitures est imparable, tant par l’image et par la réglementation pour réduire les émissions. Et même les supersports n’échappent pas à cette maxime. Lamborghini prévoit de convertir ses grandes séries Hurricane et Aventador à dix et douze cylindres en hybrides à une date indéterminée mais toujours avant 2022. Cependant, dès 2020, la première solution révolutionnaire qu’ils ont en tête pour ces voitures uniques sera connue.

Le futur Hybrid Aventador aura un banc d’essai en édition limitée en 2020. La future Lamborghini LB48H, selon les rumeurs, rassemblera une bonne partie des technologies issues de la collaboration entre le constructeur automobile lui-même et le MIT (Massachusetts Institute of Technology), qui nous a récemment offert un premier concept car baptisé Terzo Millenio.

Le premier défi de cette collaboration était du côté des batteries. Maintenir les performances et les sensations de conduite que l’on attend d’une Lamborghini n’est actuellement pas à la portée des solutions actuelles basées sur des batteries, de sorte que le deuxième moteur de 49 ch pourrait être alimenté non pas par des batteries lithium-ion mais par l’énergie fournie par des super condensateurs.

Avec cette solution tiède avec le MIT, Lamborghini éviterait un des maux des batteries des voitures électriques : le poids excessif qu’elles ajoutent aux véhicules, ce qui dans une voiture super sport est impossible à réaliser. Le futur moteur V12 hybride pourrait avoir une puissance totale de 838 ch, dont 49 ch correspondraient au moteur électrique

Son handicap est que pour l’instant ils offrent une densité énergétique beaucoup plus faible que les batteries, ce qui les rend très complexes à utiliser en voiture. Cette solution ne serait pas la dernière pour la première Aventador avec ce moteur V12 hybride, mais on la verrait dans le modèle d’essai qui aurait déjà connu les acheteurs potentiels qui sont prêts à renoncer 2,5 millions d’euros pour avoir ce futur et exclusif (moins de 100 unités seront mises en vente) première Lamborghini supersport hybride.

Fibre de carbone rare

Le deuxième détail important qui est apparu ces jours-ci à propos de la Lamborghini LB48H est très étrange. On parle d’une capacité de la carrosserie à briller dans l’obscurité, au moins certains éléments tels que les roues.

La raison en serait nul autre que la composition spéciale de la carrosserie construite en fibre de carbone ainsi que l’inclusion de ces condensateurs pour alimenter le moteur électrique.

Ce que la nouvelle Lamborghini ne pourra atteindre est les promesses du concept car créé en collaboration avec le MIT, où cette même carrosserie a pu stocker l’énergie électrique et se fixer après un léger choc.

Les News High Tech

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here