Pillowfort, l’alternative à Tumblr après l’interdiction du contenu pour adultes
SOurce : https://www.androidjungles.com/tumblr-alternatives/#3_Pillowfort

Lancée en 2007, Tumblr est rapidement devenue une véritable référence en matière de microblogging. La plateforme séduit notamment par la praticité du dashboard et la possibilité de rebloguer à volonté. Toutefois, de nombreux utilisateurs ont été frustrés par le bannissement des contenus pour adultes. Ils se sont donc tourné vers des espaces moins contraignants tels que Pillowfort. 

Qu’est-ce que Pillowfort ?

Qu'est-ce que Pillowfort ?
Source: pillowfort.io

Pillowfort est une plateforme de microblogging fondée par Julia Baritz en 2016. Le site permet de partager divers contenus avec la communauté. Il peut s’agir de photos, de GIF, de vidéos, de textes ou d’illustrations. Vous avez aussi la possibilité d’effectuer des publications privées. Cependant, l’idée est avant tout d’échanger avec les autres membres du réseau

Concrètement, le site ressemble beaucoup à Tumblr dans son fonctionnement et sa présentation. Son équipe assume d’ailleurs cette grande similarité. En revanche, le concept vise davantage un retour aux sources, à l’époque de LiveJournal. Cette période est essentiellement caractérisée par des réseaux à dimension humaine. 

Autrement dit, le Web était assez simple, permettant ainsi de développer des petites communautés, étroitement liées et plus solidaires. Cet écosystème était par ailleurs préservé des publicités, des censures et autres contraintes arbitraires. Un tel espace est propice à l’indépendance et à la créativité, selon Baritz. 

Dans un sens, cet état d’esprit permet de comprendre le modèle économique du site durant les premières années. L’entreprise s’est notamment financée en levant des fonds auprès d’Indiegogo et de Kickstarter. Les participants à la phase bêta ont aussi contribué au financement à travers leurs droits d’adhésion. 

Au départ, la plateforme Pillowfort n’était pas ouverte à tous les internautes. Les utilisateurs avaient besoin d’une invitation pour pouvoir rejoindre la communauté. De plus, ils devaient déposer une candidature au préalable. Néanmoins, l’entreprise a augmenté le nombre des membres au fur et à mesure, suivant l’évolution des ressources. 

Malgré les similarités, cette alternative à Tumblr est encore loin de la puissance financière et technologique du géant américain. Elle ne doit pas être sous-estimée pour autant. Le réseau s’est d’ailleurs démarqué en revendiquant son opposition à la censure des contenus NSFW (not safe for work). 

Fin des contenus adultes de Tumblr : Pillowfort a-t-il trouvé son public ?

Fin des contenus adultes de Tumblr : Pillowfort a-t-il trouvé son public ?
Photo by Simone Secci on Unsplash

Avec Pillowfort, Julia Baritz voulait créer un espace de liberté pour les internautes aimant partager des photos et des vidéos. Le projet visait également à faciliter les rencontres, les échanges et le reblogging. Enfin, le site encourage le développement d’un vaste réseau artistique et d’un lien fort entre les membres.

Conformément à ses principes fondateurs, la plateforme évite ainsi de censurer la nudité et les contenus pour adultes. Les anciens utilisateurs de Tumblr cherchent justement un lieu moins contraignant et plus tolérant envers les publications NSFW. Ironiquement, le site a surtout séduit le grand public grâce à ce dernier point. Il présente pourtant de nombreux atouts inspirés de LiveJournal. 

La plateforme a d’ailleurs participé, à ses dépens, au développement des nouvelles tendances du porno. Une pratique assez courante consiste notamment à partager des contenus à caractère pornographique pour attirer l’attention. Il peut s’agir d’un simple acte de liberté ou d’une communication de travailleurs du sexe. 

Dans une certaine mesure, le site intéresse surtout les internautes qui se sont sentis trahis par Tumblr. Les nouveaux utilisateurs ont néanmoins découvert les points forts du réseau au fil du temps. Certains ont même constaté de meilleures options en matière de réglages de confidentialité.

Malgré son potentiel, le site était en phase bêta et en mode fermé durant plusieurs années. Sa créatrice souhaitait notamment garder une taille modeste pour protéger son indépendance. Toutefois, ce choix implique aussi des contraintes techniques et financières non négligeables. 

Depuis le 15 janvier 2021, Pillowfort est accessible au grand public. Reste à savoir si ses serveurs sont assez performants pour supporter un trafic important sur le long terme. En tout cas, la page Web a affiché des messages d’erreur ou de maintenance durant les premières semaines. Les internautes restent néanmoins plein d’espoir.

Voir d'autres news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici