La location financière évolutive suscite un véritable engouement auprès des entreprises, mais nombre d’entre elles ignorent ses multiples attraits. Après avoir évacué quelques idées reçues à son sujet, dressons un état des lieux des entreprises qui en bénéficient et les avantages associées à l’économie d’usage.

Balayons les idées reçues !

Elle est complexe à mettre en place

C’est l’un des premiers aspects qui retient l’attention des dirigeants souhaitant maîtriser leurs coûts sans pour autant se perdre dans des démarches interminables. Non, la mise en place d’un contrat de location financière n’est pas complexe à mettre en place. Vous sélectionnez le fournisseur, déterminez les biens dont vous avez besoin, négociez le prix et les conditions et le tour est joué !

La location financière coûte bien plus cher que l’opération d’acquisition

Le leasing n’est pas une invention de publicitaires très inventifs. Il ne coûte pas plus cher à l’achat, ce mode de financement peut même être bien plus avantageux pour une entreprise. Vous devez notamment songer à la dépréciation de l’équipement si vous décidez de l’acquérir définitivement ainsi qu’aux coûts qu’implique une possession. Nous faisons entre autres référence aux paiements des factures des fournisseurs, à l’inscription à l’actif du bilan ou encore à l’enlèvement des appareils à la fin de la durée de vie.

Elle s’adresse uniquement aux grandes entreprises

La démocratisation de l’économie de la fonctionnalité s’est accompagnée d’une véritable diversification des types d’actifs en location. Par conséquent, les grands comptes sont loin d’être les seules entreprises à tirer profit de ce type de financement.

C’est nouveau donc c’est risqué

Les deux affirmations sont fausses ! Si la location financière évolutive a pris de l’ampleur ces dernières années, cela fait un moment qu’elle est installée et répond aux besoins des professionnels, quel que soit leur secteur d’activité. Vous prenez davantage de risques en investissant dans du matériel dont vous ne savez pas s’ils vont toujours répondre à vos exigences dans un ou deux ans.

Le leasing est trop rigide

C’est bien tout le contraire qui caractérise la location financière ! En effet, elle est élaborée sur-mesure et son bénéficiaire garde par exemple la possibilité de modifier la nature des équipements informatiques en fonction des besoins de certains utilisateurs, sans changer nécessairement le montant des loyers.

La location financière sur le plan juridique

En France, une opération de location financière est couverte par deux contrats nommés dont le régime est défini au sein du Code civil :

  • Un contrat signé entre la société de financement et un fournisseur de bien ou l’entreprise, future locataire relevant de la qualification juridique de « vente » au sens des articles 1582 et suivants du Code civil.
  • Un contrat de location signé entre le locataire et l’organisme de financement de la qualification juridique de « louage de chose » au sens des articles 1708 et suivants du Code civil.

Si les contrats sont signés de manière concomitante, le fournisseur s’occupe des diverses opérations commerciales vis à vis du client en lui suggérant directement la location du ou des biens considérés pour ensuite céder le contrat à une société de financement, soit en mettant en relation le client locataire et la société de financement. Plus rarement, le client est seul en relation avec le fournisseur et fait appel à la société de financement pour obtenir le financement des équipements en lui cédant la propriété de ces mêmes équipements. S’additionnent fréquemment à ce montage simple des services associés au bien financé, des prestations telles qu’une maintenance et une garantie, susceptibles d’être assurées par le fournisseur d’origine ou un prestataire tiers.

Les avantages de ce mode de financement

Adapté à tous les stades de développement

Nous avons réfuté l’idée d’un financement exclusivement dédié aux grandes entreprises. Puisque l’économie de la fonctionnalité est adaptée à toutes les sociétés, les professionnels ont l’occasion d’en tirer profit à différents stades de développement de leur activité. Tout d’abord, suite à la création de la société, il peut s’agir d’équiper ses commerciaux de véhicules et de smartphones performants pour leur rendez-vous commerciaux.

On pense ensuite aux start-up qui doivent intégrer de nouveaux collaborateurs et ont nécessairement besoin de leur aménager des postes de travail avec des ordinateurs sur lesquels fonctionnent des logiciels qu’il vous faut aussi financer. Après 1, 2 ou 5 ans d’activité, vous pouvez également vouloir recourir à de nouvelles machines de production pour obtenir des gains marginaux qui font la différence à grande échelle. Dans ce cas aussi, la location financière évolutive se substitue fort bien à l’achat. A l’issue du contrat, vous restituez le matériel, prolongez le contrat tel quel ou modifiez ses conditions selon vos besoins. En snobant la location financière au profit d’une acquisition définitive, les possibilités qui s’offrent à vous sont beaucoup plus réduites, après avoir réalisé des investissements conséquents.

La diversité des biens concernés

Les ordinateurs et les périphériques informatiques figurent parmi les biens susceptibles d’être loués par des entreprises de divers secteurs d’activités. Cependant, ils sont loin d’être les seuls, on compte aussi tous le matériel et les outils utilisés dans des domaines bien spécifiques.

Les entreprises des Cafés Hôtels Restaurants (CHR) investissent entre autres dans des friteuses électriques, des fours pâtissiers, des caves à vins, des conteneurs AF12 et des armoires réfrigérées (positives et négatives). Divers professionnels de santé ont quant à eux ont recours à des appareils sophistiqués pour réaliser leurs examens et soigner leurs patients. Ce sont notamment les fauteuils dentaires, les automates de laboratoires, les scanners et tous les équipements de robotiques chirurgicale. Les locataires concernés sont des praticiens de centres médicaux, de cliniques ou d’hôpitaux conventionnels ainsi que des spécialistes exerçant au sein de cliniques vétérinaires.

Des attraits financiers

Cette solution de financement des biens vous offre plusieurs avantages financiers considérables. En premier lieu, les échéances réglées figurent aux titres de charge dans le compte de résultat et vos fonds propres sont préservés. De plus, votre capacité d’emprunt demeure intacte. En outre, vous vous affranchissez de la gestion des équipements en fin de vie et n’avez pas à vous préoccuper de la revente de vos biens ni à répondre aux exigences relatives au traitement des déchets.

Voir d'autres news