Lorsqu’on souhaite lancer un site internet, il peut se passer un temps conséquent avant que le site en question atteigne un potentiel SEO intéressant. Pour un débutant, il faudra d’abord s’initier aux pratiques de bases du référencement avant de pouvoir avancer. Or, tout le monde ne dispose pas forcément de ce temps nécessaire à la bonne évolution du site. Pour cela, il peut être judicieux de partir sur un nom de domaine (NDD) expiré.

Qu’est-ce qu’un nom de domaine expiré ?

Un nom de domaine, c’est un ensemble d’adresse électroniques faisant l’objet d’une gestion commune. En d’autres termes, ce sont toutes les pages d’un même site internet. Lorsqu’on possède un nom de domaine, il faut savoir qu’on n’en est, en fait, pas le propriétaire réel, mais qu’on loue seulement le NDD. Il faut alors le renouveler tous les ans afin d’en rester le gestionnaire.

Lorsqu’un nom de domaine n’est pas renouvelé, soit par oubli ou par manque d’intérêt, celui-ci expire et est alors généralement remis à des organismes d’enchères afin de lui trouver un nouveau gestionnaire. Ce dernier pourra alors redévelopper le site selon ses envies, tout en utilisant le nom de domaine expiré.

Pourquoi utiliser un NDD expiré pour le lancement de son site ?

Maintenant, pourquoi utiliser un nom de domaine expiré pour le lancement de son site, et pas partir de zéro depuis un nouveau NDD ? Pour répondre à cette question, il faut comprendre que lorsqu’un NDD est expiré et racheté aux enchères, il perd alors son contenu, mais pas son potentiel SEO. C’est-à-dire que la plupart des éléments qui font la puissance du NDD ne sont pas réinitialisée, mais bien transmise avec le NDD.

Par exemple, dans les éléments qui font que le site présente un fort potentiel SEO, on compte, entre autres, le nombre de domaines référents, c’est-à-dire le nombre de domaines qui pointent vers notre nom de domaine expiré. Lorsqu’un nom de domaine expire, il garde malgré tout ses liens entrants, et donc le potentiel SEO associé.

Également, les différentes métrics, tels que le Topical Trust Flow (la thématique du site reconnue par Google), le Trust Flow ou encore le Citation Flow restent intacts. Bien sûr, il ne faut pas trop tarder avant de relacer le site, sous peine de perdre des domaines référents par exemple. Mais quoi qu’il en soit, il sera toujours plus intéressant de partir d’un nom de domaine expiré doté d’un passif SEO, plutôt que de repartir de zéro.

Où acheter un nom de domaine expiré ?

Deux solutions s’offrent à celui qui souhaite acheter un nom de domaine expiré. La première, et la plus courante, est de passer par une plateforme d’enchères de NDDs expirés. Il suffit alors d’analyser les domaines proposés, puis d’enchérir sur celui qui paraît le plus intéressant. LE problème est que si le site présente un fort potentiel SEO, les enchères peuvent alors très vite s’emballer, et il faudra alors débourser une somme importante et parfois démesurée afin d’obtenir le NDD voulu.

Une autre solution est de passer par une plateforme spécialisée en achat / vente de noms de domaines expirés, qui propose des prix fixes calculés en fonction du potentiel réel des noms de domaines. Dans ce cas là, on perd alors la possibilité de récupérer son nom de domaine à bas prix, ce qui est possible dans les cas des enchères si, et seulement si personnes n’enchérit sur le nom de domaine choisi. En revanche, on y évite les surenchères démexsurées et on s’assure de ne payer que le prix juste pour un nom de domaine, ce qui représente, dans la plupart des cas, un avantage considérable.

Les News High Tech

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here