La mise en ligne de votre site e-commerce est la dernière étape du processus de lancement de votre business. Vous devrez alors vous préparer à répondre aux mails, à expédier des commandes, recueillir les avis, affiner votre référencement, gérer la facturation, etc. mais pour cela, il est primordial d’offrir une accessibilité sans défaut aux internautes : le choix de l’hébergeur qui gérera votre site web s’avère crucial pour assurer la disponibilité des services.

Choisir un prestataire d’hébergement web fiable

Pour héberger un site e-commerce, le service se doit d’être performant, expérimenté, capable de répondre à vos attentes et même d’aller au-delà dans la mesure du possible. Un site web commercial doit être accessible en permanence, sans ralentissements, sans coupure de service et sans périodes d’indisponibilité : cela risquerait de faire fuir les clients et de provoquer une baisse des ventes. Un prestataire comme Planethoster.com par exemple présente de solides garanties, aptes à assurer l’hébergement d’un site e-commerce et assurer la rentabilité de votre business en ligne.

hébergement web

Vérifiez les offres proposées par l’hébergeur : disponibilité du service client pour répondre à vos questions, temps moyen de rétablissement des services, bande passante allouée, possibilités d’évolution du mode d’hébergement (passer d’un serveur dédié à un serveur virtuel, ou dans le cloud par exemple), etc. Pensez court et long terme, les besoins que vous avez au lancement de votre activité ne seront pas forcément les mêmes dans quelques temps. L’évolution du trafic et de vos ventes doit pouvoir être anticipée et gérée par votre solution d’hébergement, en particulier les pics saisonniers comme pour les fêtes de fin d’année ou les périodes de soldes.

Créer son catalogue de produits

L’établissement d’un catalogue de produits est un préalable indispensable à la création d’un site marchand. Vous devez contacter les fournisseurs afin de recueillir les informations et données sur les produits que vous envisagez de vendre. Ceci a l’avantage de faciliter l’accès aux produits à vos futurs clients, et de les renseigner suffisamment sur les produits que vous commercialisez. Vous ne pourrez pas bien vendre un produit que vous ne connaissez pas, ou en lequel vous ne croyez pas. Cela vaut également pour le dropshipping, n’hésitez pas à passer commande pour vérifier vous-même la qualité des articles.

Déterminer le mode de livraison des articles

Vous devez pouvoir identifier les modes de livraisons qui pourront à la fois satisfaire vos clients et être rentable pour vous. Livraison à domicile, livraison en point relais ou par Chronopost ? À vous de voir, toujours est-il que vous devez tenir compte des produits que vous vendez, mais aussi des tarifs de livraison proposés par vos concurrents. De fait, en e-commerce, les frais de livraison constituent un facteur qui, lorsqu’il est mal étudié, fait fuir les clients. Si votre produit est moins cher que celui de vos concurrents, mais que vos frais de livraison sont trop élevés, soyez certain qu’ils feront marche arrière.

Le choix des moyens de paiement, indispensable sur un site e-commerce

Des moyens de paiement variés font partie des éléments indispensables à un site e-commerce. Nous vous recommandons de les définir à l’avance, étant donné que leur mise en place sur le site par un prestataire de création de site web peut prendre du temps. Certains sites préfabriqués d’autorisent pas toutes les solutions de paiement non plus, c’est pourquoi il vaut mieux avoir un site sur mesure. Le choix des modes de paiement doit tenir compte des profils de vos clients : dans la pratique, vous devez idéalement proposer trois modes de paiement minimum, afin de donner une marge de manœuvre aux clients.

Vous aurez le choix entre un paiement par carte bancaire (carte bleue, visa, MasterCard, etc.), par Paypal, Paybox, porte-monnaie électronique, ou via cartes cadeaux, chèques cadeaux, virements bancaires, etc. À la faveur de ces différents modes de paiement, vous devriez pouvoir satisfaire la grande majorité de vos clients potentiels.

La rédaction des fiches produits et du contenu du site

Les descriptifs de produits ont deux finalités : d’une part, ils vous permettront de vendre, et d’autre part, ils faciliteront le référencement de votre site marchand. Nous vous conseillons de vous y mettre assez tôt, étant donné que dans la pratique, la réalisation de fiches produits de qualité prend du temps.

Quant au contenu du site, il est important pour attester de l’existence de votre site e-commerce, et de sa fiabilité vis-à-vis des internautes. Il est aussi essentiel pour votre référencement naturel : la page de contact et de livraison doit être clairement renseignée, pour que les clients sachent clairement les tarifs appliqués, les délais de livraison ainsi que les moyens de contacter le service client.

site e commerce héberger

L’aspect juridique de la création de votre site e-commerce

Le commerce en ligne nécessite une immatriculation au RCS, c’est ce qu’exige l’administration fiscale, car vos revenus doivent être déclarés et que vous ne pourrez délivrer de facture sans un statut légal. Pour cela, vous devez faire immatriculer votre entreprise au registre des commerces et des services. Vous devez aussi effectuer une déclaration auprès de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) si dans le cadre de votre activité commerciale en ligne, vous collectez des informations nominatives, ou constituez des fichiers de clients et de prospects. À ces exigences légales s’ajoute celle imposant la rédaction de contrat de vente, l’insertion des mentions légales (CGU, CGV), la gestion de la responsabilité, et le respect du droit à la consommation.

Il faudra choisir un nom de domaine ou NDD, que vous achèterez auprès d’un registrar ou de votre hébergeur web, afin de disposer d’une adresse pour votre site. Nous conseillons que ce soit l’entreprise même qui en fasse le dépôt, et non un associé ou le gérant. Faites attention à ce qu’il soit simple à comprendre, à épeler, à mémoriser, mais qu’il reflète également votre marque et/ou son contenu. Vérifiez sa disponibilité ainsi que de l’extension (.fr, .com etc.) que vous aurez choisie : ce sont des informations qui semblent du détail, mais dont l’impact s’avérera critiques pour votre communication, et à fortiori, pour le référencement de votre site.

Voir d'autres news