C’est un célèbre distributeur qui a ouvert ce mercredi 3 octobre 2019 sa première boutique dédiée à la beauté. Sous le nom de « Sources », le magasin beauté est implanté au centre de Paris. Ce nouveau concept permet de répondre aux besoins d’une clientèle toujours plus exigeantes en termes de qualité et de transparence sur l’origine des produits de beauté.

L’ouverte dans la rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie de la première boutique « Sources » propose de vendre des produits de cosmétique sans matière chimique controversé ni additif à effet notoire. Cette boutique suit le modèle tendance du Clean Beauty. Ce magasin-concept ouvre en cette période ou l’influenceuse du web devient une critique beaute et joue le jeu du clean-beauty en pointant du doigt certains produits aux contenus douteux. C’est ainsi qu’internet aide de nombreuses internautes au décryptage des contenus des différents produits de cosmétiques.

Une consommation record de produits Clean Beauty

Un récent rapport de l’organisation Soil Association a démontré que le marché anglais des produits sains pour la santé se portait très bien. C’est dans ce contexte que des marques célèbres de cosmétiques se lancent sur le créneau du Clean Beauty en proposant des produits sans parabènes, sans sulfates et sans phtalates pour garantir davantage de sérénité pour leurs utilisatrices.

Une application pour smartphone dédiée au clean-beauty

C’est dans le but de jouer la transparence sur les produits de beauté, qu’est née l’application Clean Beauty. Disponible sur l’App Store et sur Google Play, l’application permet de connaître les ingrédients contenus dans les produits de beauté appliqués par les utilisatrices. En effet, c’est en moyenne 100 ingrédients d’origine chimique qui sont appliqués chaque jour sur la peau de chacune des personnes utilisant des produits de beauté.

Une réglementation européenne pour éviter les effets cocktails

Depuis le 11 juillet 2013, une réglementation cosmétique européenne est en vigueur interdisant l’utilisation de certains ingrédients pour la composition des produits de cosmétiques. Tous les fabricants de cosmétiques européen doivent ainsi s’y conformer et suivre les restrictions de la réglementation. Cette réglementation ne peut pas sécuriser les usages de chacun dans l’utilisation et le mélange de produits cosmétiques.

En effet, certains mélanges et l’effet d’accumulation de produits cosmétiques peut engendrer des cocktails potentiellement dangereux pour l’organisme. C’est ainsi qu’entre en jeu l’application Clean Beauty, qui peut notifier à l’utilisatrice si les produits utilisés au quotidien, qu’ils soient cosmétiques ou alimentaires, ne présentent pas de risques pour la santé à cause des effets cumulatifs.

Voir d'autres news