la géométrie sacrée découvrez les bases de cet art

la géométrie sacrée découvrez les bases de cet art

nombre d or La Géométrie : une science sacrée
Géométrie du Nautile – Spirale d’Or
RomaEntier La Géométrie : une science sacrée
Un choux

Homme de Vitruve 216x300 La Géométrie : une science sacrée

Homme de Vitruve – Léonard de Vinci

Dans son traité d’architecture, Vitruve emploie ainsi le nombre d’Or pour construire des bâtiments vibrant en harmonie avec le vivant. Ce texte a profondément influencé, dès la Renaissance, des artistes, des penseurs et des architectes, parmi lesquels Leon Battista Alberti (1404-72), Leonard De Vinci (1452-1519), et Michel-Ange (1475-1564).
Selon Vitruve, l?architecture est une imitation de la nature. C?est ce que l?on appellera par la suite la conception classique de l’architecture.
En perfectionnant cet art de la construction, la Grèce antique a inventé les ordres architecturaux : dorique, ionique et corinthien. Le sens des proportions illustré dans ces ordres architecturaux était basé sur une étude des proportions de l’être humain. Ceci conduit Vitruve à sa définition de l?homme vitruvien, qui sera ultérieurement réactualisé avec Léonard de Vinci et son célèbre dessin : le corps humain inscrit dans le cercle et le carré (tracé géométrique des caractéristiques fondamentales de l?ordre cosmique).

 

 

Les bases de la géométrie sacrée

En géométrie sacrée, chaque figure est donc une invitation à réflexion sur la nature, sur l’homme, et sa place dans le cosmos. Toutes les spiritualités du monde intègrent dans leurs représentations des figures géométriques, comme un langage commun à tous les peuples et tous les temps.

__________260px Mandala1 detail 150x150 La Géométrie : une science sacrée

Mandala Hindou

Le carré et le cercle

Les deux formes de base que sont le carré et le cercle, symbolisent respectivement la matière, « la terre », et l’esprit, « le ciel ».
Voila, entre autre, pourquoi la plupart de nos édifices religieux ont un dallage carré au sol et s’élèvent vers des voutes circulaires, réalisant ainsi un lien (religare, religion signifiant relier) entre la terre et le ciel. Voilà également un début d’explication à l’homme de Vitruve de Léonard de Vinci, où l’homme aux proportions idéales est placé entre le carré et le cercle.

L’étoile à cinq branches

Le pentagramme ou étoile à cinq branches est un symbole rapporté d’Égypte par Pythagore, au VIe siècle. Il a ceci de particulier qu’il peut être tracé à partir du carré, dont il se développe alors « au-delà » (voir schéma) ou à partir du cercle, dans lequel il s’inscrit.
Mais son principal intérêt est d’avoir comme proportion intrinsèque le fameux nombre d’Or. Chaque segment étant lié aux autres par cette proportion.

le nombre cinq évoquant les cinq sens de l’homme, le pentagramme est souvent employé comme représentation de l’Homme parfait, aux proportions idéales.
Le caractère harmonique et la notion de perfection associée à ce symbole ont amené des pays très divers à l’utiliser pour leurs drapeaux. (Etats-Unis, Chine, de nombreux pays d’Afrique et du Maghreb, l’Union Européenne, etc) Bien loin des croyances superstitieuses du caractère diabolique parfois associé au pentagramme inversé.

Un guide pour les arts plastiques

« La géométrie est aux arts plastiques ce que la grammaire est à l’écrivain » Autre citation, de Guillaume Apollinaire cette fois, qui illustre l’importance de la géométrie comme ayant fonction de vecteur de compréhension. En effet, du temps où l’Art pictural était principalement un acteur de représentation religieuse (icône, sculpture, enluminures) une initiation à la géométrie sacrée était indispensable pour les artistes. Ceux-ci se devant d’offrir des ?uvres qui soient vecteurs de spiritualité. Aujourd’hui, la géométrie est cantonnée à une utilisation purement scientifique, et son utilisation en art est rare. Non pas que les artistes n’utilisent plus de formes géométriques, mais simplement que cette utilisation à perdu son caractère symbolique et « sacré » dans l’essor de l’art, et la libération de tout carcan doctrinal. Cependant, on peut encore en trouver des traces, dans certains métiers d’Art (chez les compagnons bâtisseurs par exemple) et certaines disciplines traditionnelles qui perdurent aujourd’hui.

 

mutus 24 eau couleur 220x300 La Géométrie : une science sacrée

mutus 29 feu couleur 218x300 La Géométrie : une science sacrée

L’enluminure par exemple, possède encore une petite dizaine de représentant de par le monde, dont Jean-Luc Leguay, maître enlumineur en France. Il sort aujourd’hui son dernier ouvrage enluminé « Le Mutus Liber » (images ci-dessus). Comme son nom l’indique, un livre muet dont chaque page donne la parole à une image.
Chacun de ses parchemins enluminés est composé suivant une Géométrie sous-jacente, qui vibre avec le spectateur, et l’invite à plonger dans l’image, et en lui-même.

Pour aprofondir vos connaissances, rendez-vous sur la Génioboutique

________________________________________

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *