La fin d’Alexandrie

La fin d’Alexandrie

Nous en sommes alors rendu à Ptolémée IX. Il n’y eu pas de Ptolémée X, et le XI fut tué dans une émeute.Ptolémée XII, dit « le flutiste », chassé par les habitants d’Alexandrie, s’enfuit à Rome, d’où il revint avec des armées romaines et reconquis le pays. S’en était fini de l’indépendance de l’Egypte.

La fin de la ville d’Alexandrie a l’époque

La bataille qui s’ensuivit coûta la vie à Ptolémée XIII. Cléopâtre, veuve, épousa son autre frère qui devint Ptolémée XIV. Il disparut peu de temps après, sans doute assassiné sur ordre de Cléopâtre, qui suivit alors César à Rome.Le flûtiste avait décidé que son fils, alors âgé d’une dizaine d’années deviendrait Ptolémée XIII, à condition qu’il se mariât avec sa sœur : la sublime Cléopâtre ! Mais très vite, cela n’allât plus dans ce couple. Cléopâtre s’enfuit et revint avec César à Alexandrie. La population de la ville se révolta et assiégea les deux amants. Pour éviter que sa flotte ne soit capturée, César fit incendier tous les navires du grand port. Le feu se propagea à terre et atteignit la grande Bibliothèque ! Des dizaines de milliers de papyrus furent détruits. Tous les efforts que les premiers bibliothécaires avaient fournis pour réunir les ouvrages étaient réduits en cendre?

cléopâtre et César – par Jean-Léon Gérome

Lorsque César fut assassiné à son tour, Cléopâtre retourna à Alexandrie, où elle tomba amoureuse d’un autre général romain : Antoine.

la grande Bibliothèque d’Alexandrie

Elle tenait à reconstituer la grande Bibliothèque, symbole de la toute puissance intellectuelle. Antoine pilla la bibliothèque de Pergame, et fit transporter près de 200 000 rouleaux qu’il offrit à Cléopâtre. Cléopâtre fut la dernière reine d’Egypte. Ensuite le pays sera Romain, puis arabe, turc, français, anglais? Il ne retrouvera son indépendance que 2 millénaires plus tard.

Malgré que les romains s’occupèrent plus de système juridiques que mathématiques, Alexandrie continuera d’abriter de nombreux savant comme Claude Ptolémée (aucun lien avec les rois égyptiens) à qui l’on doit le système géocentrique de l’univers (la terre comme axe du monde), au IIe siècle, ainsi que la première et la seule femme mathématicienne de l’antiquité : Hypatie.

illes fondées par alexandre le grand

La ville devint chrétienne lorsque les empereurs romains se convertirent. En 642, elle deviendra musulmane avec l’invasion des arabes, et le restera. 3 ans avant l’arrivée des arabes, la plupart des ouvrages avaient à nouveau été brulés lors d’une révolte, c’était la fin de la Grande Bibliothèque. Le Muséum fut fermé un peu plus tard, en 718, par Omar II, qui ordonna aux savants de s’exiler à Antioche.

___________________________________________

Ne manquez pas la parution prochaine de la « Petite histoire des mathématiques, 3e partie : d’Alexandrie à Bagdad, la naissance de l’algèbre ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *